Image default
Coran

Comment et pourquoi apprendre le Coran : 4 points à connaître

Apprendre le Coran est une préoccupation que chaque musulman devrait avoir en son cœur. En effet, lorsque les versets du Livre Sacré du Tout Puissant entrent dans le cœur du croyant, ils ne peuvent que devenir lumière. Bien plus que cela, il est une recommandation directe du Prophète (aleyhi salat wa salam) envers le musulman.

1) Le meilleur des croyants est celui qui apprend le Coran

Dans un hadith reconnu par tous, le Prophète (aleyhi salat wa salam) a dit : « Le meilleur d’entre vous est celui qui apprend le Coran et qui l’enseigne. » Boukhari

Nous pouvons donc retenir deux leçons très importantes de ce hadith. Premièrement, c’est que le Prophète (aleyhi salat wa salam) nous dit que si nous voulons être parmi les meilleurs des gens, il faut apprendre le Coran. La deuxième, c’est que si l’on apprend le Coran et qu’en plus de cela on l’enseigne, nous serons parmi les meilleurs des gens. 

Il n’est pas rare d’entendre « ahloul qur’an » (c’est-à-dire « les gens du Coran ») lorsqu’on parle des personnes qui apprennent le Livre Saint. Et ceci est un moyen de dire à quel point ces musulmans sont attachés au Coran. D’ailleurs, ils pourront témoigner de manière claire à ce sujet. Apprendre le Coran les a rendus meilleurs, a fortifié leur foi, a purifié leur cœur, a apaisé leur esprit et leur âme. Et comment pourrait-il en être autrement, alors que notre bien-aimé ne parle pas sous l’effet de la passion ? 

Oui, apprendre le Coran rend meilleur. Autrement dit, cela peut réellement changer la vie d’une personne. 

2) Celui qui récite le Coran est entouré des anges

Si le fait d’apprendre le Livre rend meilleur, il permet aussi d’être entouré par les nobles anges. Ceci est effectivement relaté dans un hadith du Prophète (aleyhi salat wa salam) où il dit : « Celui qui récite le Coran parfaitement est avec les généreux anges et celui qui le lit avec difficulté a deux récompenses. » Boukhari et Mouslim

Apprendre et réciter le Coran vont de pair. Cela signifie donc que le croyant qui l’apprend aura d’énormes récompenses : être parmi les meilleurs des gens, et être entouré des anges au moment où il récite celui-ci. La récompense sera encore plus accentuée pour toute personne ayant du mal à réciter la parole d’Allah. Soubhan’Allah ! Comment cela pourrait-il ne pas nous motiver ?

3) Pourquoi et pour qui apprendre le Coran : renouveler son intention

Une des pires choses que le musulman peut faire est de consacrer son temps à l’apprentissage de la parole d’Allah, alors qu’il le fait en fait pour les gens. C’est pourquoi il est très important de toujours renouveler son intention : Pourquoi j’apprends le Coran ? Pour qui je l’apprends ? Il ne faut surtout pas se laisser influencer par les chuchotements du diable banni, qui fera tout pour que le croyant apprenne le Coran ostentatoirement. Qu’Allah nous en préserve !

4) Comment apprendre le Coran ?

Il existe de nombreuses méthodes pour apprendre le Coran, et le plus important sera de choisir la méthode qui convient le mieux à chacun. Cependant, le cheikh Abdel Mouhsin Al Qassim, imam à la mosquée de Médine (qu’Allah le préserve) a donné une méthode simple aux étudiants souhaitant mémoriser le Coran. Voici quelques points importants de cette méthode à connaître :

a) Mémorisation 

– Pour commencer à apprendre un verset, il faut le réciter 20 fois par cœur* ;

– Faire la même chose avec 4 versets ;

– Une fois les 4 versets appris par cœur 20 fois, réciter 20 fois les 4 versets de suite pour créer une connexion entre les versets ;

– Faire la même chose avec les 4 versets suivants ;

– Une fois ces 8 versets appris par cœur, réciter par cœur les 8 versets d’un coup ;

– Faire ainsi de suite jusqu’à apprentissage d’une page entière ;

– Ne pas apprendre plus d’un huitième de hizb par jour, pour éviter d’oublier ce qui a été appris

– Avant d’apprendre une nouvelle page le lendemain, réviser la précédente en la répétant 20 fois.

b) Révision

– Réviser 4 pages par jour, jusqu’à mémorisation de 4 juzz ;

– Une fois les 10 juzz appris, s’arrêter de mémoriser pendant un mois, et ne faire que réviser, en révisant chaque jour 8 pages.

c) Révision du Coran en entier

– Lire et réviser trois fois 2 juzz par jour ;

– Faire cela pendant un an ;

– Une fois ceci effectué, essayer de finir le Coran tous les 7 jours jusqu’à la fin de sa vie (jour 1 : Al Fatiha > An Nissa, jour 2 : Al Maidah > At-Tawbah, jour 3 : Younous > An Nahl, jour 4 : Al Isra’ > Al Fourqan, jour 5 : Ach-Chou’ara > Yasin, jour 6 : As-Saffât > Al Houjourât, jour 7 : Qaf > An Nass)

d) Derniers conseils pour bien apprendre le Coran

– Toujours lire dans le même moushaf pour faciliter la mémorisation ;

– Ne pas laisser Sheytan insuffler le croyant d’arrêter la mémorisation ;

– Ne pas être triste et ne pas se décourager, car l’apprentissage est long et peut être parsemé d’épreuves.

*par cœur : si le verset est trop long, le couper en 2, 3, 4 etc. parties, selon la capacité du croyant.

La méthode la plus simple pour mémoriser le Coran - ÃÓåá ØÑíÞÉ áÍÝÙ ÇáÞÑÂä ÇáßÑíã


La méthode la plus simple pour mémoriser le Coran

Articles dans la même catégorie

Explication de la sourate An-Nâs (Les Hommes)

Abû 'Issa

3 miracles du Coran à connaître

Abû 'Issa

Comment comprendre la définition du Coran

Abû 'Issa

Votre commentaire