Image default
La prière

La prière du vendredi

Concernant la prière du vendredi, sachez que dans la langue arabe on trouve deux vocalisations. Al-Jumu’ah qui désigne la cause du rassemblement des gens. Soit Al-Jum’ah qui désigne le lieu où l’on se rassemble.

Le fondement de la législation de cette prière se trouve dans la Parole d’Allah (exalté soit-il).

« Ô vous les croyants ! Lorsque l’on appelle à la prière du vendredi, accourez à la mention d’Allah et cessez tout commerce. Cela est bien meilleur pour vous, si vous saviez ! »

(Sourate Al-Jumu’ah, verset 9).

Une récompense immense

D’après Aws Ibn Aws Al Thaqafi (qu’Allah l’agrée), le Prophète (que la prière d’Allah et Son salut soient sur lui) a dit.

« Celui qui fait le ghousl le jour du vendredi et lave sa tête. Sort tôt et est présent au début de la khotba. Marche et ne prend pas sa monture, s’approche de l’imam, écoute et ne fait pas de futilité a pour chaque pas la récompense d’une année de jêune et de prière nocturne ».


(Rapporté par Ibn Maja dans ses Sounan n°1087 et authentifié par cheikh Albani dans sa correction de Sounan Ibn Maja)

عن أوس بن أوس الثقفي رضي الله عنه قال رسول الله صلى الله عليه و سلم : من غسل يوم الجمعة و اغتسل و بكر و ابتكر و مشى و لم يركب و دنا من الإمام فاستمع و لم يلغ كان له بكل خطوة عمل سنة أجر صيامها و قيامها
(رواه ابن ماجه في سننه رقم ١٠٨٧ و صححه الشيخ الألباني في تحقيق سنن ابن ماجه)

D’après Abou Houreira (qu’Allah l’agrée), le Prophète (que la prière d’Allah et Son salut soient sur lui) a dit.

« Celui qui fait les ablutions parfaitement puis se rend au joumou’a puis écoute et se tait. Il lui est pardonné ce qu’il y a entre ce moment et le vendredi suivant et trois jours en plus. Et celui qui touche des cailloux a certes fait une futilité ».

(Rapporté par Mouslim dans son Sahih n°857)

عن أبي هريرة رضي الله عنه قال رسول الله صلى الله عليه و سلم : من توضأ فأحسن الوضوء ثم أتى الجمعة فاستمع وأنصت غفر له مابينه وبين الجمعة وزيادة ثلاثة أيام ومن مس الحصى فقد لغا
(رواه مسلم في صحيحه رقم ٨٥٧)

Le danger de délaisser la prière du vendredi

D’après Abou Ja’d Al Damri (qu’Allah l’agrée), le Prophète (que la prière d’Allah et Son salut soient sur lui) a dit: « Celui qui délaisse le jumu’a trois fois sans excuses (*) est un hypocrite ».


(Rapporté par Ibn Khouzeima et authentifié par cheikh Albani dans Sahih Targhib n°727)

(*) Les savants mentionnent que les excuses qui permettent de ne pas se rendre à la prière du Vendredi (Salât Al-jumu’a) sont par exemple la maladie, la pluie, la peur d’un ennemi…

عن أبي الجعد الضمري رضي الله عنه قال النبي صلى الله عليه وسلم : من ترك الجمعة ثلاثا من غير عذر فهو منافق 
(رواه ابن خزيمة و صححه الشيخ الألباني في صحيح الترغيب و الترهيب رقم ٧٢٧)

Related posts

La prière de consultation

Abû 'Issa

La prière de l’éclipse

Abû 'Issa

La prière Al Fajr (l’aube)

Abû 'Issa

Votre commentaire