Image default
Apprendre l'arabe Croyance

La signification de tawakkul

Le terme « at tawakkul » dérive de « al wakâlah », qui désigne la procuration. (1) Lorsqu’une personne confie son affaire à une autre personne, elle l’a alors chargé d’une affaire et s’est fiée à elle en cela, car elle pense que celle-ci a des qualités qui lui valent cette confiance.

« At tawakkul », écrit « التوكل » en langue arabe, peut être traduit littéralement par « la domination ; la subordination ; la dépendance ». Cette signification prend tout son sens lorsque l’on parle de la confiance en Allah (التوكل على الله).

Qu’est ce que la confiance en Allah (Tawakkul) ?

Allah dit dans le Coran : « Et quiconque place sa confiance en Allah, Il [Allah] lui suffit. Allah atteint ce quIl Se propose, et Il a assigné une mesure à chaque chose. » Sourate At-Talâq, v.3

‘Umar Ibn Al-Khattâb rapporte que le Prophète ﷺ a dit : « Si seulement vous vous en remettiez à Allah comme il convient, Il vous apporterait votre subsistance comme Il lapporte aux oiseaux qui quittent le matin leur nid le ventre creux pour y retourner en fin de journée le ventre plein. » Rapporté par limam Ahmad, At-Tirmidhi et d’autres 

Avoir une pleine confiance en Allah signifie qu’Allah comble Son serviteur avec ce qui peut lui être bénéfique, autant dans sa religion que dans sa vie quotidienne de la Dounya. (2)

Savoir qu’Allah nous accorde sa pleine protection donne au croyant une énorme force. Se fier uniquement à notre Créateur est un apaisement total, qui éloigne la tristesse, le chagrin et l’anxiété, et repousse bien d’autres maux. Le tawakkul est une des principales causes pour atteindre le véritable bonheur. 

La véritable confiance en Allah est de 2 sortes : (3)

  1. Placer sa confiance en Lui pour tout ce que le serviteur a besoin dans ce bas monde, afin de le préserver des malheurs et des difficultés 
  2. Placer sa confiance en Lui pour parvenir à ce qu’Il aime et agrée comme foi, certitude, lutte et appel vers Lui

Des causes aux conséquences (2*)

Imaginons un coeur qui : 

  • Ne s’en remet qu’à Allah, en toute circonstance 
  • Place toute sa confiance en Allah, l’Unique 
  • Ne se soumet pas aux produits de son imagination 
  • Ne laisse pas de place aux mauvais pensées et les chasse immédiatement si elles arrivent 
  • Si fie entièrement à Allah 
  • Espère les bienfaits d’Allah 
  • Ne pense qu’au présent, sans se laisser envahir par le chagrin du passé et par l’anxiété liée au futur 

Alors, les conséquences pour ce coeur seraient : 

  • Le chagrin repoussé 
  • L’éloignement des maladies du corps et de l’esprit 
  • L’apaisement du coeur, ainsi qu’une force et une joie indescriptibles 

Comment la concrétiser ? (4)

La confiance en Allah (Tawakkul) doit se construire sur une base qui est le Tawhid, l’unicité d’Allah, qui comporte 3 degrés : 

  1. Le coeur doit croire en l’unicité exprimée par la parole « Il n’y a de divinité digne d’adoration qu’Allah, Seul et sans associé, la royauté et la louange lui appartiennent, et Il est capable de toute chose. » 
  2. Le serviteur doit observer les différentes choses qui l’entoure et constater qu’elles proviennent d’un seul Etre. 
  3. Le musulman ne doit regarder que vers Allah, ne se fier qu’à Lui, n’avoir de crainte et d’espoir qu’en Lui, ne s’en remettre qu’à Lui et placer toute sa confiance en Lui. 

Il convient donc d’être convaincu de la perfection de Sa science, de Sa puissance, de Sa miséricorde et le coeur s’en remettra nécessairement à son Créateur. 

La confiance en Allah ne peut se réaliser qu’en réunissant force du coeur et certitude. Avoir « At tawakkul » comporte, en sa force et faiblesse, 3 degrés : 

  1. Le premier état consiste à ce que le serviteur est confiance en Allah dans Sa protection et dans Son attention 
  2. Le second état consiste à ce que le serviteur soit concernant Allah, comme l’enfant avec sa mère : il ne connait qu’elle, ne compte que sur elle et se sauve que vers elle. 
  3. Le troisième degrés, le plus fort, consiste à être comme un mort entre les mains de celui qui le lave : il ne le quitte pas

Enfin, nous pouvons rajouter que la confiance en Allah se concrétise aussi en faisant des invocations, qui impliquent nécessairement de placer une entière confiance en Celui qui détient nos âmes et connait nos destins. 

Des exemples pour la communauté 

L’une des personnes qui a fait preuve d’une grande confiance en Allah et qui est un véritable exemple pour notre communauté, est bien sur le prophète Ibrahim. (5) Il a subit de nombreuses épreuves très difficiles, mais a toujours placé sa pleine confiance en son Créateur : 

  • Lors de l’épisode du bûcher : 

Abû hurayrah rapporte que le Messager d’Allah a dit : « Lorsque Ibrâhîm fut jeté dans le feu, il dit : « O Seigneur! Tu es Seul dans le ciel, et je suis seul sur Terre à T’adorer. » 

Ainsi, Allah a fait que ce feu soit pour Ibrâhîm d’une fraicheur salutaire. 

  • Lors de son voyage à la Mecque avec sa femme et son fils : 

Ibrahim a laissé Hajar et Ismail dans une vallée sans nourriture ni eau, puis invoqua Allah : 

« O Seigneur, j’ai établi une partie de ma descendance dans une vallée sans cultures, près de Ta maison sacrée – O Seigneur – afin qu’ils accomplissent la prière. Fais que penchent vers eux le coeur d’une partie des gens. Et nourris-les de toute sorte de fruits. Peut-être seront-ils reconnaissants ? » Sourate Ibrahim, v.37 

De même, lorsqu’Allah a mis à l’épreuve Ibrahim en lui ordonnant de sacrifier son seul et unique enfant, il s’est soumis à l’ordre de son Seigneur et lui obéit. Il a pour cela été largement récompensé.

Et nombreux sont les autres exemples parmi notre bien aimé Prophète Muhammad ﷺ, les prophètes venus avant lui, mais aussi parmi ses compagnons et ceux qui l’ont suivi. 

L’invocation du Prophète

Parmi les invocations du Prophète ﷺ :

« O Allah ! Je te demande de m’accorder d’accomplir les oeuvres que Tu aimes, la sincérité dans la confiance que je place en Toi, et la bonne opinion de Toi ».

(1) Explications tirées du livre « L’Esprit de l’âme », p. 391, aux éditions Tawbah

(2) Explications tirées du livre « Mode d’emploi pour être heureux, comment mettre fin aux soucis et à l’anxiété », p.51 à 53, de Shaykh ‘Abdurrahmân Ibn Nâsir As-Sa’dî, aux éditons Al Bidar 

(3) Explications tirées du livre « Les méditations », p.136, d’Ibn Al Qayyim, aux éditions Tawbah 

(4) Explications tirées du livre « L’Esprit de l’âme », p. 390 à 392, aux éditions Tawbah

(5) Voir le récit d’Ibrahim dans le livre « L’authentique des récits des prophètes », d’Ibn Kathir, aux éditions Tawbah disponible dans une librairie islamique.

Articles Similaires

Le jour de la Résurrection 

Abû 'Issa

Les piliers de la foi

Abû 'Issa

Le nouvel an musulman

Abû 'Issa

Votre commentaire


error: Le contenu du site est protégé !