Image default
Biographie

Biographie du Prophète ‘Issa aleyhi salam en 9 points précis

Le Prophète ‘Issa aleyhi salam est un des prophètes dont on parle le plus en islam, après Mohamed (aleyhi salat wa salam). En effet, le prophète Jésus (en français) est un des meilleurs prophètes que la Terre ait portés. D’ailleurs, Allah nous parle à plusieurs reprises de lui dans le Coran, en détaillant certains points de sa vie. Découvrons ensemble les moments-clés de sa biographie.

Le Prophète ‘Issa est né sans père

La première chose à savoir sur le Prophète ‘Issa est qu’il est né sans père à Bethléem en Palestine. Il s’agit d’un premier parmi les autres miracles qu’Allah a envoyé à ce noble envoyé. En effet, Allah a décidé que la mère de ‘Issa, Maryam (aleyha salam) engendrerait son fils tout en étant restée chaste. Ces deux preuves sont explicitement citées dans la Parole d’Allah.

Allah a dit dans le Coran : « (Rappelle-toi) quand les Anges dirent : « Ô Maryam, voilà qu’Allah t’annonce une parole de Sa part : son nom sera : Le Messie ‘Issa fils de Maryam, illustre ici-bas comme dans l’au-delà, et l’un des rapprochés d’Allah. » S3, V45

La chasteté de Maryam aleyha salam

Quant à sa chasteté, la preuve est le verset suivant : « Elle dit : « Seigneur ! Comment aurais-je un enfant, alors qu’aucun homme ne m’a touchée ? » « C’est ainsi ! » dit-Il. Allah crée ce qu’Il veut. Quand Il décide d’une chose, Il lui dit seulement : « Sois » et elle est aussitôt. » S3, V47

Maryam, la mère de ‘Issa, était une femme extrêmement pieuse, toujours en train de prier et invoquer Allah. D’ailleurs, une partie des savants disent que Maryam fut la meilleure des femmes de l’histoire. Elle et son fils ont été protégés du diable tout au long de leur existence. Ceci est dû à une puissante invocation de la mère de Maryam, alors qu’elle n’était qu’enceinte à ce moment : « […] « Je l’ai nommée Maryam (Marie), et je la place, ainsi que sa descendance, sous Ta protection contre le Diable, le banni. » S3, V36

Comme relaté dans la sourate Maryam, l’accouchement de Maryam fut difficile mais elle résista à cette épreuve : « Puis les douleurs de l’enfantement l’amenèrent au tronc du palmier, et elle dit : « Malheur à moi ! Que je fusse morte avant cet instant ! Et que je fusse totalement oubliée ! » S19, V23

C’est ainsi que naquit le Prophète ‘Issa aleyhi salam. 

Les miracles du Prophète ‘Issa

Allah a envoyé beaucoup de miracles à Jésus, fils de Marie. Le fait qu’il soit né sans père en est déjà un. Mais dès qu’il fut né, il parlait déjà depuis le berceau, chose qui ne peut être donnée qu’à un prophète évidemment. 

Allah a dit dans Son Noble Livre : « Il parlera aux gens, dans le berceau et en son âge mûr et il sera du nombre des gens de bien. » S3, V46

Allah lui a également octroyé d’autres miracles et dons : par la permission d’Allah, il créait des oiseaux à partir de glaise. Il guérissait les personnes qui étaient nées aveugles et soignait les gens atteints de lèpre. Le Prophète ‘Issa réussissait même à ressusciter les morts par la grâce de notre Seigneur. Aussi, il connaissait ce que les gens cachaient chez eux.

Tout ceci est relaté dans le Coran, lorsqu’Allah dit : « et il sera le messager aux enfants d’Israël, [et leur dira] : « En vérité, je viens à vous avec un signe de la part de votre Seigneur. Pour vous, je forme de la glaise comme la figure d’un oiseau, puis je souffle dedans : et, par la permission d’Allah, cela devient un oiseau. Et je guéris l’aveugle-né et le lépreux, et je ressuscite les morts, par la permission d’Allah. Et je vous apprends ce que vous mangez et ce que vous amassez dans vos maisons. Voilà bien là un signe, pour vous, si vous êtes croyants ! »

Le Prophète ‘Issa a été envoyé aux fils d’Israël

Alors que la Thora existait déjà, ‘Issa a été envoyé aux fils d’Israël avec la Thora mais aussi l’Evangile. Le contexte religieux dans lequel il est né n’était pas au beau fixe. Certains adoraient des statues, ou d’autres divinités en dehors d’Allah. Le jour où Jésus naquit, le chirk commença à disparaître peu à peu. Certaines idoles tombèrent même toutes seules en Orient et en Occident. 

Jésus a été envoyé par Allah aux enfants d’Israël pour leur commander d’adorer Allah, comme tout prophète. Il leur a aussi ordonné d’accomplir la prière, de s’acquitter de la zakât et de lui obéir.

Allah a dit dans le Coran : « Et (Allah) lui enseignera l’écriture, la sagesse, la Thora et l’Évangile. » S3, V48 ; « Et je confirme ce qu’il y a dans la Thora révélée avant moi, et je vous rends licite une partie de ce qui vous était interdit. Et j’ai certes apporté un signe de votre Seigneur. Craignez Allah donc, et obéissez-moi. » S3, V50 ; « Allah est mon Seigneur et votre Seigneur. Adorez-Le donc : voilà le chemin droit. » S3, V51.

Le complot des enfants d’Israël

Voyant tous ces miracles sur Jésus qui n’était encore qu’un enfant, les enfants d’Israël décidèrent de comploter contre lui et Maryam (aleyhima salam). Ils voulaient les tuer. En effet, une des fâcheuses habitudes des enfants d’Israël était de comploter contre les prophètes qu’Allah leur envoyait.

Le retour de ‘Issa vers son peuple

Le Prophète ‘Issa et Maryam (aleyhima salam) décidèrent donc de quitter la Palestine. Ils partirent pour une autre contrée (certainement l’Egypte, wa Allahou a’lam). Cependant, Allah leur ordonna de retourner par la suite auprès des enfants d’Israël. A ce moment, ‘Issa avait atteint l’âge de la jeunesse. Il appelait les gens à adorer Allah et aimait se retirer pour invoquer Allah, Le prier et méditer.

A chaque fois que les enfants d’Israël souhaitaient lui faire du mal, Allah les en empêchait. 

L’épisode de la table servie

Alors que ‘Issa aleyhi salam avait demandé à ses apôtres (ceux qui le suivaient dans son message) de jeûner pendant trente jours, ils lui firent une demande spéciale. Ils demandèrent un signe de la part d’Allah, afin que leurs cœurs se tranquillisent. Cette demande était une table garnie de nourriture, provenant directement du Ciel de la part d’Allah. Allah accepta cette demande, mais cette demande fut également une énorme menace.

Cet épisode est relaté dans le Coran : « (Rappelle-toi le moment) où les Apôtres dirent : « Ô Jésus fils de Maryam, se peut-il que ton Seigneur fasse descendre sur nous du ciel une table servie ? » Il leur dit : « Craignez plutôt Allah, si vous êtes croyants. Ils dirent : « Nous voulons en manger, rassurer ainsi nos cœurs, savoir que tu nous as réellement dit la vérité et en être parmi les témoins. » « Ô Allah, notre Seigneur, dit Jésus, fils de Marie, fais descendre du ciel sur nous une table servie qui soit une fête pour nous, pour le premier d’entre nous, comme pour le dernier, ainsi qu’un signe de Ta part. Nourris-nous : Tu es le meilleur des nourrisseurs. » « Oui, dit Allah, Je la ferai descendre sur vous. Mais ensuite, quiconque d’entre vous refuse de croire, Je le châtierai d’un châtiment dont Je ne châtierai personne d’autre dans l’univers. » S5, V112-115

La descente de cette table servie (mâ’idah en arabe) ne fut pas simplement un miracle. Elle fut aussi le moyen par lequel Allah guérit toute personne malade qui mangea de la nourriture posée sur la table. Les premiers à s’approcher de la table étaient des pauvres, nécessiteux et malades. Quant aux autres, ils étaient apeurés et se demandaient ce qui leur arriverait s’ils mangeaient de ces mets. 

Le nouveau complot des juifs

Alors que le Prophète ‘Issa appelait toujours les gens à l’adoration d’Allah, les juifs se faisaient de plus en plus jaloux de lui. 

Une nouvelle fois, ils décidèrent de comploter contre lui et sa mère Maryam. Pour cela, ils allèrent voir certains rois en leur disant que Maryam et ‘Issa voulaient voler leur pouvoir. Les juifs dirent alors aux rois de tuer ‘Issa afin de se débarrasser de lui. 

Ils partirent donc vers lui pour le tuer, sauf qu’entre-temps, Allah avait informé son prophète de cela : « Et ils [les autres] se mirent à comploter. Allah a fait échouer leur complot. Et c’est Allah qui sait le mieux leur machination ! » Quand Allah dit : « Ô ‘Issa, certes, Je vais mettre fin à ta vie terrestre, t’élever vers Moi, te débarrasser de ceux qui n’ont pas cru et mettre jusqu’au Jour de la Résurrection, ceux qui te suivent au-dessus de ceux qui ne croient pas. Puis, c’est vers Moi que sera votre retour, et Je jugerai, entre vous, ce sur quoi vous vous opposiez. » S3, V54-55

L’élévation de ‘Issa auprès d’Allah 

Alors que ‘Issa était assis avec 12 de ses apôtres chez lui, ceux qui voulaient le tuer frappèrent avec insistance à la porte, jusqu’à vouloir la casser. ‘Issa avait une confiance totale en Allah et savait qu’Il le sauverait, puisque c’était une promesse. 

Il demanda donc à ses apôtres si l’un d’entre eux souhaitait le rejoindre au Paradis, avec lui. Comment ? En prenant l’image de ‘Issa (par la permission d’Allah) pour se faire tuer à sa place. Le plus jeune d’entre eux insista et se dévoua pour effectuer cette action vertueuse, noble, et en soumission totale à Allah. C’est alors qu’Allah envoya des anges pour élever ‘Issa vers le Ciel en ouvrant le toit de sa maison. 

Ils attrapèrent le jeune dévoué et le mirent sur un crucifix pour le tuer. Tout ceci sous les yeux de Maryam qui pensait que c’était son fils.

Allah dit à ce propos : « et à cause de leur parole : « Nous avons vraiment tué le Christ, Jésus, fils de Marie, le Messager d’Allah. »  Or, ils ne l’ont ni tué ni crucifié ; mais ce n’était qu’un faux semblant ! Et ceux qui ont discuté sur son sujet sont vraiment dans l’incertitude : ils n’en ont aucune connaissance certaine, ils ne font que suivre des conjectures et ils ne l’ont certainement pas tué », « mais Allah l’a élevé vers Lui. Et Allah est Puissant et Sage. » » S4, V157-158

L’ange Gabriel vint ensuite consoler et rassurer Maryam, triste et en pleurs pensant son fils mort. Il lui expliqua qu’Allah ne l’avait pas fait mourir mais élevé au Ciel. Telle fut la vie du Prophète ‘Issa fils de Maryam, illustre ici-bas comme dans l’au-delà.


Articles dans la même catégorie

Biographie du Prophète aleyhi salat wa salam : 5 points importants de sa vie

Abû 'Issa

Qui était l’imam Al Bukhari et comment a t-il compilé son sahih ?

Abû 'Issa

Biographie du Noble érudit Ibn Al Qayyim

Abû 'Issa

Votre commentaire