Image default
La prière

6 sunans du vendredi à connaître

Les sunans du vendredi sont des bonnes actions et recommandations à effectuer le jour du vendredi. En effet, le vendredi est un jour particulier pour le musulman. Il est le meilleur des jours de la semaine, celui pendant lequel il cherche à se rapprocher d’Allah en écoutant la khotba de l’imam. Bien plus que cela, le vendredi est le jour où Allah a créé Adam et a repris son âme. C’est aussi le jour lors duquel l’Heure arrivera.

Jour du vendredi : Mérite et obligation 

La prière du vendredi est obligatoire pour les musulmans pubères. C’est Allah Lui-même qui a ordonné aux musulmans de se tourner vers la prière en ce jour. Il a dit :

« Ô vous qui avez cru, quand on appelle à la prière du jour du Vendredi, accourez à l’invocation d’Allah et laissez tout commerce, cela est bien meilleur pour vous, si vous saviez. »

S62, V9

Il est également relaté dans la sounna l’importance du jour du vendredi.

Le Prophète (aleyhi salat wa salam) a ainsi dit :

« Le jour du vendredi est le maître des jours, le plus important auprès de Dieu. Il est plus important que le Jour du Sacrifice et le Jour de la rupture du jeûne. Il comprend cinq éléments distinctifs : C’est un vendredi qu’Allah a créé Adam, c’est un vendredi qu’Allah fit descendre Adam sur terre, c’est un vendredi qu’Allah se saisit de l’âme d’Adam, c’est dans la journée du vendredi que se trouve une heure où Allah exauce les demandes de son adorateur, quelles qu’elles soient, tant qu’il ne demande pas quelque chose d’inutile. Et c’est un vendredi que viendra l’Heure dernière. »

Ibn Maja, Tirmidhi

1.     Lire sourate Al Kahf fait partie des sunans du vendredi

Lire la sourate Al Kahf (sourate 18, La caverne) fait partie des sunans du vendredi. Le Prophète (aleyhi salat wa salam) nous a recommandé de la lire chaque vendredi. Celle-ci contient effectivement de nombreux récits et de nombreuses histoires bénéfiques pour tous les croyants. Plusieurs hadiths viennent appuyer la recommandation de lire cette sourate le vendredi.

Selon Abou Sa’ïd Al Khoudri, le Prophète (aleyhi salat wa salam) a dit :

« Celui qui lit la sourate « Al Kahf » un vendredi, une lumière l’éclairera jusqu’au vendredi suivant. »

Al Hakim, Al Bayhaqi.

2.     Prier sur le Prophète (aleyhi salat wa salam)

Une autre parmi les sunans du vendredi consiste à prier sur le Prophète (aleyhi salat wa salam). Bien évidemment, il est possible de prier sur le bien-aimé quand on le souhaite, mais le vendredi a une importance particulière. Pourquoi ? Car c’est le bien-aimé lui-même (aleyhi salat wa salam) qui a fait cette recommandation. Selon Anas, il a dit (aleyhi salat wa salam) :

« Multipliez les prières sur moi le jour et la nuit du vendredi, car celui qui prie sur moi une prière, Allah en prie sur lui dix. » 

Bayhaqi

3.     Faire le ghusl est une des sunans du vendredi

Le jour du vendredi, il est aussi recommandé de faire le ghousl. Le ghousl, c’est la grande ablution. Cela signifie de se laver l’entièreté du corps. Ainsi, le musulman arrivera pur et propre de toute saleté en allant à la mosquée pour la prière. Il faut tout de même savoir que les savants ont divergé quant au caractère recommandé ou obligatoire du ghusl le vendredi. Cependant, la plupart des savants disent qu’il est simplement recommandé.

Pour Ibn Al Qayyim quant à lui, cela dépend de l’état de propreté de la personne. Si elle porte sur elle une souillure et une mauvaise odeur, le ghusl lui est alors obligatoire. En revanche, si elle n’a rien de tout ça, cela est juste recommandé.

Le Prophète (aleyhi salat wa salam) a parlé du ghusl à plusieurs reprises :

« Quiconque fait ses ablutions le jour du vendredi, cela est très bien, mais quiconque fait ses grandes ablutions, cela est meilleur. »

Abou Dawoud, Tirmidhi, Ahmad, Nassâ’i ;

« Les grandes ablutions du vendredi sont une obligation pour toute personne pubère. »

Boukhari et Mouslim

4.     Utiliser le siwâk et se parfumer

Dans un hadith ressemblant à celui rapporté par Boukhari et Mouslim, le Prophète (aleyhi salat wa salam) ordonne au musulman de se parfumer et d’utiliser le siwâk, miswak le jour du vendredi :

« Le ghousl du vendredi est obligatoire à chaque personne pubère et le siwak et de mettre ce qu’il peut comme parfum. »

Nassa’i

Cependant, les savants expliquent qu’il faut comprendre ici une très forte recommandation et non une obligation.

5.     Faire des invocations est l’une des meilleures sunans du vendredi 

Faire des invocations (dou’as) est recommandé chaque jour, à n’importe quel moment. Cependant, il existe un moment de la journée du vendredi où les doua’as sont acceptées par Allah. Il est donc recommandé de faire des dou’as à ces moments-là pour voir ses invocations exaucées. De manière générale, les savants considèrent que ce moment est après la prière de l’asr ou jusqu’à une heure environ avant le maghreb.

Le Prophète (aleyhi salat wa salam) a en effet dit, en parlant du jour du vendredi :

« Il y a dans ce jour une heure durant laquelle aucun serviteur musulman qui est debout en train de prier demande une chose à Allah sans qu’il ne la lui donne ». Puis, il fit signe avec sa main pour montrer qu’elle est courte. »

Boukhari et Mouslim

6.     Venir tôt à la mosquée

Se rendre tôt à la mosquée est une autre sounnah parmi les sunans du vendredi. En effet, le jour du vendredi est un jour particulier. Tout musulman qui le peut devrait donc se rendre aussi tôt que possible à la mosquée, avant que l’imam arrive pour faire son prêche.

Le Prophète (aleyhi salat wa salam) a dit à ce propos :

« Celui qui se lave le jour du vendredi en faisant la grande ablution puis qui se rend à la mosquée à la première heure du jour, c’est comme s’il avait présenté en sacrifice une chamelle. Celui qui s’y rend à la deuxième heure, c’est comme s’il avait présenté une vache. Celui qui s’y rend à la troisième heure, c’est comme s’il avait présenté un bélier cornu. Celui qui s’y rend à la quatrième heure, c’est comme s’il avait présenté une poule. Celui qui s’y rend à la cinquième heure, c’est comme s’il avait présenté un œuf. Lorsque l’imam sort, les anges sont alors présents pour écouter le rappel. »

Boukhari et Mouslim

Articles dans la même catégorie

La prière du vendredi

Abû 'Issa

Comment faire la prière mortuaire (Salat Janaza)

Abû 'Issa

Les prosternations de distraction

Abû 'Issa

Votre commentaire