Image default
Apprendre l'arabe

Signification et compréhension du terme « baraka allahu fik » en 5 points

Lorsqu’un musulman veut en remercier un autre, il utilise régulièrement la formule « barak allahou fik ». Que cela soit pour n’importe quel remerciement, elle est très souvent utilisée. Cependant, on a trop tendance à comprendre que ce terme voudrait simplement dire « merci ». Ceci n’est pas le cas, bien au contraire. Son sens est plus profond qu’un simple remerciement. Quelques détails s’imposent.

Le terme « baraka » dans « baraka allahu fik »

Dans ce terme, on retrouve trois « mots » principaux : « baraka », « allahu » et « fik ». Le mot « mots » a volontairement été mis entre guillemets, puisque ce n’est pas vraiment le cas.

Pour ce qui est de « baraka », il s’agit en fait d’un verbe : بارَكَ en arabe. Attention, quand on lit le mot en français, il ne faut pas le confondre avec le nom (إِسْمٌ) « barakah ». Quelqu’un qui a la « barakah » par exemple, même si les deux viennent de la même racine.

Si l’on observe sa traduction, le verbe « baraka » signifie : bénir, féliciter, complimenter quelqu’un, invoquer la bénédiction d’Allah sur quelqu’un.

La signification de « allahu »

Pour ce qui est du nom « allahu », il s’agit bien évidemment du nom d’Allah. Etymologiquement, le nom « Allah » a fait l’objet d’une vingtaine d’interprétations chez les grammairiens arabes. Cependant, ce qui est le plus probable est que le nom « Allah » est une contraction de la particule « al » et du nom « ilah », « al ilah » (الإله). Le grand grammairien Sibawayh est de cet avis.

Les deux particules dans « fik »

Quant à la particule « fik », il y a en fait deux particules en une seule : « fi » et « k ».

La particule « fi » en arabe (في) est une préposition qui peut signifier : à, au, chez, dans, de, en, sur. Elle peut donc s’utiliser dans beaucoup de phrases. Tout va dépendre de la situation dans laquelle elle se trouve.

Pour ce qui est de la particule « k », il s’agit en fait d’une marque d’appartenance selon la personne qui est concernée. Par exemple, on va dire « baraka allahu fik » pour le « toi », « barak allahu fi» pour « lui », « barak allahu fiha » pour « elle », « barak allahu fikoum » pour vous etc. Cela relève en fait de la grammaire arabe. 

La traduction rapprochée de « barak allahou fik »

Si l’on devait donc traduire littéralement le terme « barak allahou fik », cela signifierait « Qu’Allah bénisse dans toi ». Evidemment, cela ne fait pas bon français. Si l’on veut donc traduire approximativement le terme « baraka allahu fik » en français, cela serait « Qu’Allah te bénisse. » On peut aussi la traduire par : « Que la bénédiction d’Allah soit sur toi », puisque le mot « bénédiction » fait partie de la même racine. 

On comprend donc pourquoi le fait de dire ce terme à son frère n’est pas un simple remerciement. C’est plus profond que cela puisqu’on invoque directement la bénédiction d’Allah pour lui. 

Barak allahou fik dans la Sounnah

Dans un hadith rapporté par l’imam Ahmad, le Prophète (aleyhi salat wa salam) a dit « baraka allahu fik » pour une doua à un de ses compagnons qui s’appelait Abou Mahdhoura.

Lorsque quelqu’un nous dit cette invocation, on peut soit dire « wa fik barak Allah » « et qu’Allah te bénisse aussi », ou alors « wa fik al baraka » « et sur toi la bénédiction d’Allah ». 

Dans un autre hadith rapporté par Abou Dawoud, le Prophète (aleyhi salat wa salam) a dit :

« Quiconque vous fait un bien, récompensez-le. Et si vous ne trouvez pas de quoi le récompenser, invoquez en sa faveur jusqu’à ce que vous considériez que vous l’avez récompensé. »

Dans un autre hadith enfin, la mère d’Anas (qu’Allah l’agréé) lui a demandé d’invoquer Allah en sa faveur. Le Prophète (aleyhi salat wa salam) répondit alors :

« Ô mon Dieu, accrois sa fortune, rends nombreuse sa progéniture et bénis pour lui ce que Tu lui accordes ! »

Sahih Al Bukhari et Mouslim.


Articles Similaires

Comment dit-on maman en arabe ? 4 points à retenir

Abû 'Issa

La signification de « Al Hamdou liLlah »

Abû 'Issa

L’histoire de la calligraphie arabe

Abû 'Issa

1 commentaire

Bismillah : Signification et explications de cette immense parole 24 janvier 2020 at 19 h 39 min

[…] Aussi, il faut savoir que le nom « Allah » est lui-même un terme contracté. Comme évoqué dans un précédent article, il viendrait de la contraction de « Al Ilah », qui signifie « La […]

Répondre

Votre commentaire