Catégorie : Invocations

La catégorie invocations islamiques retourne une multitude de texte utile pour votre quotidien de tous les jours. Dans un hadith authentique, il a été rapporté que le Prophète -aleyhi salat wa salam- a dit : “ l’invocation c’est l’adoration”. C’est une parole prophétique courte, mais lourde de sens et d’importance, à laquelle on ne prête parfois plus attention. Et pourtant, le croyant sait qu’Allah est Capable de toute chose. Qu’il sache aussi que rien n’est difficile pour Lui. Que ce soit en prosternation, assis, ou couché, toutes les occasions sont bonnes pour le musulman pour invoquer son Seigneur. Hadith ou verset, petit rappel sur l’incitation à l’invocation dans les textes sacrés. 

Les versets relatifs à l’invocation

Il existe plusieurs versets relatifs à l’invocation :

“Et si Mes serviteurs t’interrogent à mon sujet .. et bien Je suis proche : Je réponds à l’appel de celui qui m’invoque lorsqu’il m’invoque. Qu’ils répondent à Mon appel, et qu’ils croient en Moi, afin qu’ils soient bien guidés”. Sourate La Vache, verset 186.

“Et votre Seigneur dit: «Appelez-Moi, Je vous répondrai. Ceux qui, par orgueil, se refusent à M’adorer entreront bientôt dans l’Enfer, humiliés”.  Sourate Ghafir, verset 60. 

L’exaucement des invocations islamiques

 Allah dit dans Son Noble Livre :

“Et votre Seigneur dit: «Appelez-Moi, Je vous répondrai. Ceux qui, par orgueil, se refusent à M’adorer entreront bientôt dans l’Enfer, humiliés”.  Sourate Ghafir, verset 60. 

Et si certains souvent sont peinés, parce qu’ils n’ont pas vu leurs invocations exaucées, il est important de rappeler qu’Allah ne manque jamais à Sa Promesse. Et que si elles sont restées en suspens, c’est parce qu’elles n’ont pas respectées certaines conditions. En effet, tout comme toute autre adoration, pour que l’invocation soit exaucée elle doit réunir ces conditions-là :

  1. La sincérité à l’égard d’Allah : celui ou celle qui invoque doit être sincère envers Allah et L’invoquer en ayant le cœur présent, en étant véridique dans son recours à Allah. Il doit être convaincu qu’Allah est Capable de répondre à son invocation de même qu’il doit espérer sincèrement être exaucé par son Seigneur. 
  1. Le besoin : la personne qui invoque Allah, doit ressentir au moment de son invocation un profond besoin.  Elle doit savoir et ressentir qu’Allah est le Seul à pouvoir répondre à sa demande, elle doit éprouver qu’elle se trouve dans un état de grande nécessité à l’égard de son Seigneur. En effet, Allah est certes Celui dissipe les malheurs. Quant à celui qui L’invoque tout en éprouvant au fond de lui qu’il peut se passer de son Créateur, qu’il le fait uniquement de manière machinale, celui ne mérite nullement de se voir exaucé.
  1. Abstinence de toute nourriture illicite. En effet, celle-ci constitue un frein, une barrière à l’invocation et son exaucement. Comme il est rapporté de manière authentique dans un hadith “Allah est bon et n’accepte que ce qui est bon”. 

Pour celles et ceux qui veulent approfondir sur le sujet, voici un excellent rappel de Cheikh Al Outheymin (rahimahouLah) sur le sujet ici. 

Les ahadiths relatifs à l’invocation

Il existe plusieurs invocations islamiques et il existe divers moments propices à son exaucement aussi.  L’invocation du voyageur, l’invocation de l’opprimé, l’invocation lors de la rupture du jeûne, l’invocation après l’adhan. Il y en a beaucoup d’autres, et en réalité le croyant peut invoquer Son Seigneur à tout moment, dès qu’il en ressent le besoin. Cet acte d’adoration ne nécessite aucun effort physique. Le musulman doit s’efforcer d’habituer sa langue et son cœur à invoquer Allah. Il est d’ailleurs obligatoire pour lui d’invoquer son Maître. En effet, il est rapporté de manière authentique ceci :

D’après Abou Houreira (radhiyaLahou 3anhou), le Prophète (aleyhi salatou wa sallam) a dit : “Certes celui qui ne demande pas à Allah, Allah se met en colère contre lui”.

Et dans une autre version : “Celui qui n’invoque pas Allah, Allah se met en colère contre lui”.

Les invocations islamiques sont des adorations qu’il nous convient tous de préserver.  Et que le croyant sache, que même si celle-ci n’est pas exaucée par Le Généreux, malgré les conditions réunies, il y a toujours une sagesse dans ce qu’Allah a fait pour nous. Il sait parfaitement où est le bien pour Ses Serviteurs, que l’on continue à L’invoquer abondamment car nous ne saurons, certes, nous passer de Lui…