Image default
Coran

Les animaux cités dans le Coran

Les animaux dans le Coran sont cités à plusieurs reprises par Allah, éparpillés dans plusieurs sourates. Certainement, tous les animaux ne sont que la création du Tout Puissant et ne sont qu’un miracle de Sa part. Cependant, lorsqu’Il décide de parler de certains animaux en particulier dans Son Livre, c’est qu’ils revêtent une signification ou une place particulière.

La vache dans le Coran

Parmi les animaux dans le Coran qui sont cités, on retrouve la vache. Elle porte d’ailleurs le nom d’une sourate, qui est la deuxième et la plus longue du Coran. En arabe, cette sourate est appelée la sourate « Al baqara ». 

  • Allah nous rappelle à travers cet animal l’histoire avec le peuple de Moussa (aleyhi salam), les enfants d’Israël. Par l’intermédiaire de Moussa (aleyhi salam), Allah leur avait demandé d’immoler une vache. Il existe plusieurs versets à ce sujet, par exemple :

« (Et rappelez-vous) lorsque Musa (Moïse) dit à son peuple: « Certes Allah vous ordonne d’immoler une vache ». Ils dirent : « Nous prends-tu en moquerie ? » – « Qu’Allah me garde d’être du nombre des ignorants » dit-il. »

S.2, v.67

Les leçons à tirer de cette histoire sont nombreuses.

  • Allah nous parle aussi de la vache dans la sourate Yusuf. En effet, à l’époque du prophète Yusuf (aleyhi salam), un homme avait rêvé de sept vaches. Et celui-ci avait demandé à Yusuf (aleyhi salam) de lui expliquer son rêve, car il interprétait les rêves :

« Ô toi, Yusuf, le véridique ! Eclaire-nous au sujet de sept vaches grasses que mangent sept très maigres, et sept épis verts et autant d’autres, secs, afin que je retourne aux gens et qu’ils sachent [l’interprétation exacte du rêve]. »

S.12, v.46

La fourmi dans le Coran

Ce que l’on peut remarquer, c’est que certains parmi les animaux dans le Coran sont reliés à des prophètes. C’était le cas de la vache, et c’est aussi le cas de la fourmi. En effet, la fourmi est citée dans le Coran trois fois dans le même verset. 

Elle est située dans la sourate qui porte d’ailleurs son nom, la sourate « La fourmi ». En arabe, il s’agit de la sourate « An-naml ». Cette fois, c’est avec le prophète Souleymane (aleyhi salam) qu’il y a eu une histoire avec la fourmi :

Allah a dit : « Quand ils arrivèrent à la Vallée des fourmis, une fourmi dit: « Ô fourmis, entrez dans vos demeures, [de peur] que Souleymane et ses armées ne vous écrasent [sous leurs pieds] sans s’en rendre compte. »

S.27, v.18

La huppe dans le Coran

Le prophète Souleymane (aleyhi salam) avait un don particulier : il comprenait les oiseaux. Parmi les animaux dans le Coran, il y avait donc la huppe, qui était sous les ordres de Souleymane (aleyhi salam).

La huppe est un oiseau particulier car il possède deux parties de couleurs différentes sur son corps. Son plumage du haut est plutôt roux, et la partie du bas est zébrée. Ce qui lui donne son allure si particulière, c’est bien sûr la huppe qu’elle porte sur la tête. Elle tire son nom d’ici.

Allah dit, toujours dans la sourate « La fourmi », à propos de la huppe de Souleymane (aleyhi salam) :

« Puis il passa en revue les oiseaux et dit: « Pourquoi ne vois-je pas la huppe ? Est-elle parmi les absents ? » 

S.27, v.20

Les abeilles dans le Coran

Parmi les animaux dans le Coran qui sont citées, les abeilles font parties des plus extraordinaires. En effet, ces insectes produisent le miel, nectar délicieux mais aussi guérisseur par la permission d’Allah. Les abeilles sont vraiment impressionnantes, tant par leur organisation que par leur acharnement au « travail » pour produire du miel. 

Allah a encore une fois donné à cet insecte le nom d’une sourate, pour montrer son importance. Il s’agit de la sourate « An-nahl », c’est-à-dire « Les abeilles » en arabe. Elles agissent sur ordre d’Allah (Gloire et Puissance à Lui), comme le prouve ce verset :

Allah a dit :

« [Et voilà] ce que ton Seigneur révéla aux abeilles: « Prenez des demeures dans les montagnes, les arbres, et les treillages que [les hommes] font. »

S.16, v.68

Les animaux dans le Coran suite

Après avoir cité plusieurs parmi les animaux dans le Coran, il faut savoir qu’il en existe encore bien d’autres. En voici quelques-uns parmi eux :

  • L’éléphant > Allah a dit : « N’as-tu pas vu comment ton Seigneur a agi envers les gens de l’Eléphant ? » S.105, v.1
  • L’araignée, qui porte elle aussi le nom de la sourate « L’araignée » > Allah a dit : « Ceux qui ont pris des protecteurs en dehors d’Allah ressemblent à l’araignée qui s’est donnée maison. Or la maison la plus fragile est celle de l’araignée. Si seulement ils savaient ! » S.29, v.41
  • La grenouille et la sauterelle > Allah a dit : « Et Nous avons alors envoyé sur eux l’inondation, les sauterelles, les poux (ou la calandre), les grenouilles et le sang, comme signes explicites, Mais ils s’enflèrent d’orgueil et demeurèrent un peuple criminel. » S.7, v.133
  • La mouche > Allah nous invite clairement à méditer avec ce verset : « Ô hommes ! Une parabole vous est proposée, écoutez-la : « Ceux que vous invoquez en dehors d’Allah ne sauraient même pas créer une mouche, quand même ils s’uniraient pour cela. Et si la mouche les dépouillait de quelque chose, ils ne sauraient le lui reprendre. Le solliciteur et le sollicité sont [également] faibles ! » S.22, v.73

Allah parle aussi du lion, du mouton, du singe, des oiseaux, du papillon, de la brebis, du moustique etc.

[thrive_leads id=’5230′]

Articles Similaires

Les bienfaits du Verset du Trône

Islam Oumma

3 miracles du Coran à connaître

Islam Oumma

Explication de la sourate An-Nâs (Les Hommes)

Islam Oumma