Image default
Bien-être & Santé

 Remède arabe pour la constipation : Notre sélection !

Vous cherchez un remède arabe pour la constipation ? Vous êtes au bon endroit. La médecine arabo-musulmane propose de nombreux remèdes naturels pour soulager les problèmes de transit.

Découvrez avec nous les recommandationsde la médecine prophétique pour soigner la constipation…

Médecine prophétique

Lorsqu’on parle de remède arabe, on fait en réalité souvent référence à la médecine prophétique. En effet, la Sounnah de notre bien-aimé Prophète ‘alayhi salat wa salam regorge de ahadith concernant la santé. La médecine arabe était d’ailleurs l’une des plus avancées au monde, en son temps et même après lui. On peut citer notamment des ouvrages de référence de médecins musulmans tels qu’Ibn Sina et son Canon de la Médecine.

L’authentique de la Médecine Prophétique d’Ibn Al Qayyim est aussi une ressource précieuse pour la santé du musulman au quotidien.

  • Hijama

Avant toute chose, le Messager d’Allah nous a informés d’un remède à tous les maux sans exception. Ce remède n’est autre que la hijama. Cette thérapie par les ventouses est la meilleure forme de soins qu’Allah ait mis à notre disposition :

D’après Samoura Ibn Joundoub (qu’Allah l’agrée), le Prophète (que la prière d’Allah et Son salut soient sur lui) a dit : « La meilleure chose avec laquelle vous vous êtes soignés est la hijama ».

Rapporté par Al Hakim et authentifié par Cheikh Albani dans la Silsila Sahiha n°1053.

La hijama est donc une option parfaitement envisageable afin de guérir et soulager la constipation. Elle stimulera le transit et, de ce fait, facilitera l’évacuation des selles.

  • Nigelle

Par ailleurs, le Messager d’Allah ‘alayhi salat wa salam a dit :

« La graine noire est un remède à toutes les maladies, sauf pour le sam. (Le sam, dit Ibn Chihab, c’est la mort). » Sahih al-Bukhari 5688.

La graine noire, c’est la nigelle ou habba sawda/saouda en arabe. On la connaît également sous le nom de cumin noir, habbat al baraka ou encore sanouj. Ainsi, pour traiter la constipation, une cure d’huile de nigelle de qualité est possible.

À découvrir aussi : habbat al moulouk, la graine purgative du Yémen. 

Remède arabe pour la constipation : les feuilles de séné

Le séné ou sana makki est un laxatif naturel très puissant. Il est également mentionné dans la Sunna, au même titre que la nigelle, comme un remède efficace. Bien connu dans le monde de la pharmacopée arabo-musulmane. Il s’agit d’un arbuste dont les feuilles ont des propriétés laxatives redoutablement efficaces !

En effet, ces dernières drainent le tube digestif. En phytothérapie, on les emploie sous forme de tisanes ou bien de décoctions. À ce propos, Ibn Al Qayyim (que nous citions précédemment) conseille de la prendre en infusion chaude plutôt que broyée.

Les feuilles de séné sont hydrophiles, en d’autres termes, elles « aiment l’eau ». Cette particularité à l’avantage de ramollir les selles et donc, d’en faciliter l’expulsion.

Par ailleurs, le sana mekki favorise le péristaltisme intestinal. En clair, elle aide à la contraction des muscles qui permettent de déplacer et de dégrader les aliments. Par conséquent, en catalysant les mouvements du colon, ces derniers peuvent donc descendre plus rapidement afin d’être évacués.

En résumé, le séné agit comme un véritable purgatif en stimulant le transit et en rendant les selles plus molles. Cependant, son utilisation est soumise à quelques précautions.

Pour cause, son efficacité est telle qu’il ne faut pas en abuser. Sous peine de rendre les intestins « paresseux », voire même de les irriter.

Ainsi, on consommera les feuilles de séné sur une courte période (soit quelques jours), et non pas sur le long terme. Attention également au surdosage, quelques feuilles seulement sont nécessaires pour préparer une infusion.

Pour constater leur effet laxatif, une tasse par jour sera amplement suffisante.

Bien que ce remède contre la constipation soit naturel, il ne convient toutefois pas à tout le monde. Aussi, les personnes souffrant de pathologie telles que le syndrome du colon irritable ou la maladie de Crohn devraient l’éviter.

Dans tous les cas, demander l’avis du médecin traitant avant d’entamer une cure est toujours préférable.

Remède arabe pour la constipation : le sanut

Selon Abdallah Ibn Umm Hiram, le Prophète ‘alayhi salat wa salam a dit :

« Utilisez le séné et as-sanut qui sont une guérison pour toutes les maladies, sauf as-sam ». As-Sahiha, n° 1798.

Dans le livre sur la médecine prophétique d’Ibn Al Qayyim, le sanut cité ici fait l’objet de quelques divergences. En effet, il existe 8 avis quant à sa traduction, sa signification. Il pourrait s’agir :

  • du miel ;
  • de l’extrait de beurre rance ;
  • d’un grain similaire au cumin ;
  • du carvi ;
  • de l’anis vert ;
  • d’aneth ;
  • de datte ;
  • d’une préparation de miel conservé dans le beurre rance.

Dans l’hypothèse où le sanut serait une graine comme le cumin, le carvi, l’anis vert ou bien l’aneth :

  1. Munissez-vous d’une tasse.
  2. Ajoutez-y une grande cuillère à soupe de graines de votre choix.
  3. Versez de l’eau tiède (et non bouillante) dessus.
  4. Laissez infuser environ une quinzaine de minutes.
  5. Sucrez votre tisane anti-constipation avec une à deux cuillères de miel naturel.
  6. Buvez votre infusion le soir, au moment du coucher. En cas de grosse constipation, une seconde tasse est possible. 

Vous avez plus de « probabilités » de trouver le bon sanut en utilisant un mélange de toutes les graines citées ! Il se trouve que les mélanges tout prêts pour tisanes spéciales allaitement contiennent exactement les bonnes graines…

De plus, grâce au miel, vous additionnez un autre remède de la liste ! En effet, les vertus digestives du miel naturel ne sont plus à démontrer. C’est un allié de taille, études à l’appui, contre pléthore de troubles du transit, à savoir la constipation, les gaz, etc.

Enfin, grignoter quelques dattes pour accompagner votre infusion ne pourra que vous faire du bien. Celles-ci contiennent une quantité impressionnante de fibres qui amélioreront immanquablement votre transit et, par conséquent, soulageront la constipation.

Enfin, il est vrai que la constipation peut également être le symptôme d’une autre maladie. Il est donc primordial de consulter dans le cas où cela devient récurrent.

À lire également : les bienfaits de la datte.

Related posts

Les bienfaits des queues de cerise

Islam Oumma

Peut-on enlever le mauvais œil avec de l’huile d’olive : Le guide pratique

Le N

Les bienfaits du Siwak

Islam Oumma