Image default
Bien-être & Santé

Les bienfaits des queues de cerise

Le cerisier est un arbre fruitier assez rustique qui s’adapte à bon nombre de climats. Il produit des cerises qui sont des petits fruits rouges très appréciés pour leur goût sucré et légèrement acide, que l’on mange nature ou que l’on cuisine dans des gâteaux. Les fleurs blanches de cerisier sont annonciatrices de l’arrivée des cerises, mais ce qui nous intéresse le plus dans ce fruit, ce ne sont pas les noyaux ni même les feuilles, mais bien les queues des cerises ! 

Les queues de cerise 

Les queues de cerises sont aussi appelées pédoncules de cerises. Elles sont utilisées depuis très longtemps pour leurs bienfaits sur la santé. Très faciles à trouver en magasin mais aussi à récolter sois-même, les pédoncules sont connus notamment pour leurs vertus diurétiques. La queue de cerise la plus utilisée est la queue de la cerise griotte. Qui vient donc du griottier, un arbre originaire d’Asie du Sud-Ouest et d’Europe. 

Récolte : Il suffit de récolter les queues de cerise, de préférence bio, et de les laisser sécher sur du papier kraft, dans un lieu sec à l’abri de l’humidité. Conservez-les dans une boite métallique ou  dans un(e) boite/sachet hermétique.

Composition 

Il faut savoir qu’il existe plusieurs types de cerises, et celle qui est la plus utilisée en phytothérapie est la queue de la griotte, que l’on appelle aussi la cerise acide ou la cerise aigre.

Les nombreux bienfaits des queues de cerise sont liés à sa composition, qui varient en fonction de l’espèce du cerisier. En effet, elles contiennent un bon nombre de principes actifs naturels : 

  • Des sels de potassium : un nutriment essentiel pour débarrasser les cellules des toxines. Il sert aussi à prévenir contre l’hypertension artérielle et à diminuer l’apparition des calculs rénaux. 
  • Des polyphénols dont les flavonoïdes : ces molécules antioxydantes permettent de diminuer les risques de maladies cardio-vasculaires. Inflammatoires ou neurodégénératives, mais sont aussi utiles pour prévenir des cancers et réguler la tension artérielle.
  • Des antioxydants : Véritables alliés de notre corps, ils luttent contre les effets négatifs des radicaux libres, et servent entre autre à prévenir des cancers, des infections ou encore des troubles cardiovasculaires. 
  • Vitamine C : C’est un antioxydant qui renforce le système immunitaire. Favorise la perte de poids, améliore l’humeur et la santé des cheveux tout comme l’huiles de ricin, des ongles et de la peau. 
  • De la mélatonine : Aussi connue sous le nom d’hormone du sommeil. Elle est essentielle pour remettre notre horloge interne à l’heure et réguler notre rythme biologique. 

Elles contiennent aussi des vitamines A, B1, B2, B3 et B6, du phosphore, du calcium, du fer ainsi que des protéines. 

Les bienfaits des queues de cerise 

Les queues de cerise sont principalement connues et utilisées pour leur action détox très recherchée lors des régimes. Mais outre ses propriétés diurétiques, les pédoncules de cerises ont bien d’autres vertus que l’on ne soupçonnerait pas : 

  • Diurétiques et dépuratives : elles ont des propriétés détoxifiantes pour l’organisme. Et sont donc très utiles pour aider au fonctionnement des voies digestives et urinaires 
  • Elles aident les reins dans leur fonction de filtration, ainsi, elles permettent de mieux éliminer les déchets ainsi que l’excédent d’eau
  • Celle-ci ont un effet drainant : les queues de cerise seront donc particulièrement appréciables pour les personnes souffrant de rétention d’eau et qui ont tendance à avoir les bras et les jambes gonflés, grâce au drainage de l’eau et des toxines. Elles désengorgent aussi les tissus adipeux de la peau 
  • Dans le cas d’un régime amaigrissant, les pédoncules de cerise sont très efficaces car elles sont détoxifiantes, et ont un effet anti cellulite et anti peau d’orange un véritable thé amincissant naturel !
  • Son usage est aussi recommandé en cas de cystite, problèmes rénaux, colique néphrétique, surcharge pondérale, de gouttes ou encore d’oedèmes. 
  • Elles ont un effet anti-inflammatoire qui est efficace pour traiter des maladies comme l’arthrite et les rhumatismes  
  • Elles peuvent être consommées lors des syndromes prémenstruels chez la femme pour éliminer la rétention d’eau 
  • Les queues de cerise apaisent les états d’anxiétés, l’angoisse passagère, et peuvent aussi aider à réduire le temps d’endormissement en cas d’insomnies ou de difficultés à s’endormir 
  • Elles sont utiles pour calmer les ballonnements et nettoyer le foie  
  • Elles font baisser le taux de cholestérol et nettoient le sang 
  • La vitamine A permet d’avoir une meilleure vision 

Comment les consommer ? 

  • En décoction : ce procédé permet de tirer pleinement profit des queues de cerise. Mais demande cependant beaucoup plus de temps de préparation. Nous vous proposons une recette ci dessous (voir recette anti-cellulite)
  • En tisane (thé amincissant) : surement l’utilisation la plus connue et la plus utilisée. Il vous suffit de laisser infuser une cuillère de queues de cerise dans de l’eau frémissante pendant une dizaine de minutes, à boire de préférence chaque matin à jeun pour en apprécier tous les bienfaits. 
  • En complément alimentaire : sous forme de gélules à avaler avec de l’eau. Ce complément alimentaire est plutôt utilisé pour diminuer la rétention d’eau et nettoyer l’organisme de ses toxines. 

Recette anti cellulite : Laissez macérer toute la nuit environ 30g de queues de cerise dans 1,5 litres d’eau. Puis faites bouillir le tout dès le lendemain durant 10 minutes. Eteignez le feu puis couvrez, et faites infuser pendant 15 minutes. Il vous suffira ensuite de filtrer et de boire 3 tasses par jour pendant 10 jours. A savoir que vous pouvez conserver cette préparation jusqu’à 48 heures au réfrigérateur. Renouvelez la préparation le temps du traitement.  

Astuce : Si le goût un peu amer de l’infusion de queues de cerise vous dérange, vous pouvez évidemment rajouter un peu de miel de jujubier, ou encore un peu de jus de citron.

Recommandations 

Les queues de cerise ne doivent pas être consommées pendant la grossesse. Ni durant l’allaitement par précaution, ni même en cas d’allergie aux fruits rouges. 

Les personnes souffrant de calculs rénaux ne doivent pas non plus en consommer au risque de voir ces calculs se déplacer. 

Un excès dans la consommation des queues de cerise peut entraîner des diarrhées (effet laxatif). 

Veillez à demander l’avis de votre médecin traitant avant de commencer une cure afin de bien vous assurer d’être en bonne santé et de n’avoir aucune contre indication. 

Articles Similaires

Les bienfaits du Pollen de palmier

Abû 'Issa

Comment utiliser l’huile d’Argan?

Abû 'Issa

3 astuces pour entretenir ses cheveux

Abû 'Issa

Votre commentaire


error: Le contenu du site est protégé !