Image default
Apprendre l'arabe

Savez-vous ce que signifie Allah y chafik ?

Lorsqu’un musulman est malade, une des premières paroles qu’on lui adresse est une invocation. Et la plupart du temps, on lui dit « Allah y chafik ».

Signification de Allah y chafik

Dans un premier temps, il est important de comprendre que ce terme fait partie de l’arabe dialectal, et non pas de l’arabe littéraire. Les deux sont néanmoins proches, nous le verrons un peu plus bas.

  • En arabe dialectal, la formule « Allah y chafik » s’écrit : « الله يْشاِفك ». En d’autres termes, on fait une sorte de contraction du mot, ou on le déforme légèrement de l’arabe pur. Ceci est valable pour de nombreux mots et verbes en dialecte. C’est d’ailleurs bien pour cela qu’il s’agit d’un dialecte, puisque l’arabe utilisé y diffère quelque peu.
  • Pour ce qui est de la signification de cette formule, elle veut tout simplement dire : « Qu’Allah te guérisse ». Il s’agit donc d’une doua que le musulman fait à son frère, dans l’espoir qu’Allah le guérisse. 
  • Attention, on ne peut dire « Allah y chafik » qu’à la deuxième forme du singulier, c’est-à-dire avec le « tu ». En revanche, cette doua peut être dit aussi bien pour le masculin que le féminin. Si l’on veut changer de forme, si on veut dire « qu’Allah le guérisse » par exemple, on dira « Allah y chafih ». 

Le terme en arabe littéraire 

En arabe littéraire, la formule d’invocation change légèrement. D’ailleurs, on peut la dire de plusieurs manières différentes :

  • Il est possible de dire : « Chafak Allah »,
  • Tout comme il est possible de dire aussi « Allah yachfik ».

Les deux ont le même sens littéraire, c’est simplement le temps qui va changer. Dans les deux cas, ils veulent dire la même chose que la formule dialectale « Allah y chafik ».

Comment la traduire en français ? Pareillement que pour la formule dialectale : « Qu’Allah te guérisse ».

Aussi, il est possible d’utiliser d’autres formules pour demander la guérison d’Allah sur une personne. Parmi ces formules, il y a par exemple :

  • « Bi-chifa », qui s’écrit en arabe « بِالشِّفاءِ », que l’on pourrait traduire par « Qu’Allah te donne la santé ». C’est une formule qui est utilisée lorsqu’on donne à manger à quelqu’un par exemple. Et bien sûr, cette formule peut aussi être dite pour une personne malade, ou lorsqu’elle prend un médicament.
  • « Lâa ba’ss, tahouroune incha’Allah », qui s’écrit en arabe « طَهورٌ إِن شاءَ الله لا بَأْس». Ici, il s’agit directement d’une invocation prophétique (aleyhi salat wa salam). Elle signifie à peu près « Qu’il n’y ait pas de mal, que cela soit pour toi une purification [de tes péchés] si Allah le veut. » C’est une invocation qui est dite lorsque l’on rend visite à une personne.

Origine et composition

Ce qu’il est maintenant intéressant de savoir, c’est de de quoi est composée cette formule et d’où elle tire son origine.

  • On a tout d’abord le Nom « Allah » : pas besoin de détailler, il ne s’agit de rien d’autre que l’un des Sublimes Noms de notre Créateur, soubhanahou.
  • Quant au « mot » « y chafik », il y a en réalité deux mots, à savoir le verbe « y chafi » et la particule « k ».
  • Pour ce qui est du verbe « y chafi », que cela soit en littéraire ou dialectal, leur origine est la même : le verbe « chafâ ». En arabe, cela se dit : « شَفى ». Ce verbe signifie : guérir ou guérir d’une maladie. Associé à d’autres mots, il peut aussi vouloir dire : cicatriser une blessure « شَفى الجُرْحَ », ou même assouvir sa vengeance ou étancher sa soif « شَفى غَليلَهُ ». 
  • La particule « k » enfin, est une particule de possession. Ici il est utilisé pour le « tu », « qu’Allah te guérisse. » Pour le « vous », on utilisera « koum », « qu’Allah vous guérisse », pour le « nous », on utilisera « na » et on dira qu’Allah nous guérisse » etc

Articles Similaires

Comment dit-on « papa » en arabe ?

Abû 'Issa

Zoom sur l’utilité du clavier arabe

Abû 'Issa

La signification de Subhan’Allah

Abû 'Issa

1 commentaire

Allah y rahmo | Signification en arabe & français | Islam Oumma 30 mai 2020 at 12 h 30 min

[…] comme nous l’avions vu précédemment pour la formule de « Allah y chafik », Allah y rahmo est une formule dialectale. Elle est très répandue, particulièrement dans les […]

Répondre

Votre commentaire


error: Le contenu du site est protégé !