Image default
Croyance

3 points importants à connaître sur le calendrier musulman

Le calendrier musulman (ou calendrier hégirien) tout comme le calendrier grégorien, est composé de 12 mois. Il existe cependant une différence notable entre les deux. En effet, l’un est solaire et l’autre est lunaire. En islam, on parlera donc toujours de mois lunaires et non solaires. Ces mois existaient déjà avant l’avènement de l’islam, et sont toujours valables aujourd’hui.

1) Calendrier musulman : certains mois ne sont pas comme les autres

Le premier mois de l’année est Mouharram. S’en suivent ensuite les mois de Safar, Rabi’ Al Awwal, Rabi’ Ath-thânî, Joumada Al Oula, Joumada Al Thânî, Rajab, Cha’bân, Ramadan, Chawwâl, Dhoul Qi’da et Dhoul Hijja.

Une des particularités des mois islamiques, c’est que certains ont un rang plus élevé que d’autres. En effet, Allah a prescrit que quatre mois seraient sacrés : le mois de Mouharram, de Rajab, de Dhoul-qida et de Dhoul Hijja. Ce sont des mois où certaines choses ne sont pas permises par Allah. De plus, un péché ou une injustice commis pendant ces mois est bien plus grave que pendant les autres mois. Pour le mois de Dhoul Hijja par exemple, le pèlerin a interdiction de chasser.

Pendant ces mois sacrés, la guerre est interdite, sauf si c’est une guerre forcée par l’adversaire. L’argument se trouve dans la sourate Al Baqara où Allah dit :

« Mois sacré pour mois sacré, et toutes les choses sacrées (se compensent) par la loi du talion. Alors, quiconque vous agresse, agressez-le en lui rendant la pareille. Craignez Allah et sachez qu’Allah est avec les pieux. » 

A savoir tout de même : certains savants disent de ce verset qu’il est abrogé. Wa Allahou a’lam.

2) Quelques spécificités des mois en islam

Il existe plusieurs spécificités concernant les mois en islam :

  • les mois ne sont composés que de 29 ou 30 jours maximum ; 
  • le nombre de jours dans le mois diffère chaque année : c’est pour cela que l’observation lunaire se fait à chaque fin de mois, pour déterminer l’entrée du mois suivant ;
  • le 1er jour du calendrier hégirien n’a pas commencé à la Mecque mais à Médine, le jour de l’émigration du Prophète (aleyhi salat wa salam) vers Médine ;
  • une année compte 354 ou 355 jours maximum, soit 10 ou 11 jours de moins qu’une année solaire.

3) Evénements notables lors des mois sacrés

Le calendrier musulman relate certains événements historiques qui se sont passés, et pour certains qui sont encore célébrés aujourd’hui lors de ces mois.

  • Le mois de Mouharram : C’est le mois lors duquel Moussa fut sauvé par Allah de la noyade face à Pharaon. Chaque année, le musulman est invité à jeûner ce jour (Ashoura) pour le commémorer, tout en effectuant une adoration ;
  • Le mois de Rajab : Selon certains savants, le mois de Rajab correspond à l’ascencion (Al isra’). Et au voyage nocture (Al Mi’raj) du Prophète (aleyhi salat wa salam) jusqu’aux cieux ;
  • Le mois de Dhoul Qi’da : C’est lors de ce mois qu’a eu lieu le fameux pacte d’Al Houdeybiyah, en l’an 6 de l’Hégire ;
  • Le mois de Dhoul Hijja : C’est le mois lors duquel le pèlerinage à la Mecque est prescrit pour chaque musulman étant capable de l’effectuer. A la base, le pèlerinage est une sounna de notre cher père et prophète Ibrahim (aleyhi salam). S’en suit l’Aïd Al Adha, la grande fête.

Articles dans la même catégorie

Le mois sacré de Mouharam

Abû 'Issa

La réalité de la mort

Abû 'Issa

La Zakat

Abû 'Issa

Votre commentaire