Image default
Apprendre l'arabe

La signification de « Jaazak Allahu kheyran »

L’expression « Jazak Allahu kheyran », qui s’écrit aussi en phonétique « Jazak Allahou khairan » ou encore « Jaazak Allahu kheyr », et en arabe « جزاك الله خيرا », est une dou’a, une invocation faite en faveur de celui à qui on la dit. 

Si l’on décompose cette formule, on trouve à l’origine le mot « جازى », « Jâzâ », qui signifie « récompenser, rétribuer, rémunérer ». Viens ensuite le nom d’Allah, puis le terme « خير », « Kheyr » qui signifie « une situation prospère, un bien-être, un bien, mieux-être, aisance, confort ». Ici donc, cette formule est traduite par « Qu’Allah te rétribue par un bien ». 

Jazak Allahou khairan, une invocation précieuse 

Bien plus qu’une formule de politesse, cette expression est une invocation de remerciement, dans le but que la personne concernée soit récompensée par Allah pour le bien qu’elle a dit et/ou fait. On peut invoquer en ce sens lorsque l’on éprouve de la gratitude pour quelqu’un, afin de lui montrer que le bien qu’il fait lui sera retourné si Allah le veut. 

Voici une question qui a été posé à Cheikh Ahmad Ibn Yahya An-Najmi : (1)

Question : Quel est le jugement sur le fait de dire « shukran »(merci) à celui qui a fait un bien à une personne?

Réponse : Celui qui a fait cela a abandonné ce qui est supérieur, qui est la parole « Jazaak Allahou kheyran » (Qu’Allah vous récompense par le bien)

Que doit-on répondre à l’invocation Jazak Allahou khairan

Il n’y a aucune parole de notre bien aimé Prophète صلى الله الله عليه وسلم rapportée au sujet de répondre une parole précise. Ce qui signifie qu’il n’y aucune raison de s’accrocher fermement à une réponse en particulier, de crainte de tomber dans l’innovation.

Nous pouvons répondre de plusieurs manières à la parole « Jâzak Allahu kheyran » : 

  • Wa anta (ainsi qu’à toi pour un homme) 
  • Wa anti (ainsi qu’à toi pour une femme)
  • Au pluriel : Wa antoum (pour répondre à plusieurs personnes)
  • Wa iyyak (qui signifie aussi « ainsi qu’à toi ». La terminaison est à adapter en fonction de la personne qui a invoquée) 
  • Wa iyyak, jâzak Allahu kheyr (approximativement « qu’Allah te récompense toi aussi par un bien ») 

Une erreur courante (2) et qui revient fréquemment lorsque les gens font une invocation, est le fait de rajouter une condition à cette invocation, comme le fait de dire « In chaa Allah », « Si Allah le veut ». Une invocation doit être ferme, demandée sans condition, car rien ne peut contraindre Allah : 

Le prophète صلى الله عليه وسلم a dit : « L’un de vous ne doit pas invoquer Allâh en disant : Ô Allâh, si tu veux pardonne-moi, et si tu veux accorde-moi Ta miséricorde.Il doit plutôt être ferme dans sa demande et donner de l’importance à son vœu, car rien ne peut contraindre Allâh ». Al Bûkhâri, n°6339, Muslim n°2679 

Les bienfaits de remercier un serviteur d’Allah 

Il y a énormément de bienfait à remercier les gens, et encore plus d’invoquer en la faveur du croyant. Ainsi, nombreuses sont les preuves tirées du Coran et de la Sounnah qui nous montrent le bien à remercier et à faire preuve de reconnaissance :

D’après Nu’man Ibn Bachir (qu’Allah l’agrée), le Prophète صلى الله الله عليه وسلم a dit: « Le fait de mentionner les bienfaits d’Allah est un remerciement et délaisser cela est mécréance. Celui qui  ne remercie pas pour la petite chose ne remercie pas pour la grande chose. Celui qui ne remercie pas les gens ne remercie pas Allah. Le groupe est bénédiction tandis que la division est un châtiment.» Rapporté par Al Bayhaqi et authentifié par cheikh Albani dans Sahih Al Jami n°3014

Il est bien dit ici « celui qui ne remercie pas les gens ne remercie pas Allah ». Cela montre l’importance d’avoir de la gratitude pour les gens et de leur dire en les remerciant. Et beaucoup d’autres ahadith vont dans ce même sens :

Le Messager d’Allah صلى الله الله عليه وسلم dit : « Celui qui n’est pas reconnaissant envers le peuple n’est pas reconnaissant envers Allah. » Abou Dawoud, No. 4811

Le Prophète a dit صلى الله عليه وسلم :  « Celui qui vous fait du bien récompensez-le, si vous ne disposez pas de quoi le faire, faites des invocations en sa faveur jusqu’à ce que vous estimiez l’avoir récompensé. » Rapporté par Abou Dâwoud et An-Nasâ’î avec un bon ‘Isnâd

On peut aussi lire dans le Coran : 

Allâh سبحانه dit : « Nous avons commandé à l’homme [la bienfaisance envers] ses père et mère; sa mère l’a porté [subissant pour lui] peine sur peine: son sevrage a lieu à deux ans. «Sois reconnaissant envers Moi ainsi qu’envers tes parents. Vers Moi est la destination. » Sourate Louqman verset 14

Sheykh Ibn Baz explique ici (3) qu’Allah a prescrit à l’enfant de remercier son Seigneur, mais aussi de remercier ses parents. On peut ainsi dire qu’il faut toujours remercier Allah pour Ses bienfaits, mais qu’il fait partie du bon comportement que de remercier ses bienfaiteurs. Et les ahadtih du Prophète appuient ces dires. 

Il est donc recommandé de remercier ceux qui nous font des faveurs et agissent avec bonté et miséricorde envers nous : 

Nous pouvons lire dans le Sahîh (recueil de hadiths authentiques) de Mouslim.

« Le Prophète صلىاللهعليهوسلم rendit visite à certains de ses compagnons et mangea chez eux.Lorsqu’il voulut s’en aller, l’épouse du propriétaire de la maison dit : « Ô Messager d’Allâh, prie pour nous ».Le Prophète صلىاللهعليهوسلم dit : « Seigneur, bénis-les dans ce que Tu leur as pourvu, absous-les et fais leur miséricorde. » 

Le Prophète est le meilleur exemple qui soit pour nous croyants. Nous devons nous imprégner de son comportement, travailler notre foi et sans cesse nous remettre en question afin de marcher sur ses pas, qui mènent à la voie de la vérité.

Les autres formules de remerciement 

Il existe plusieurs façons de remercier son frère/sa soeur en islam tout en invoquant pour eux. Parmi les formules que l’on peut employer : 

  • Barak Allahou fik : « Que les bénédictions d’Allah soient sur toi », « بَارَكَ اللَّهُ فِيكَ » Ce à quoi on peut répondre simplement « wa fik baaraka Allah ». 
  • Ahsan Allahu ilayk : « Qu’Allah t’augmente en bienfaits », « أَحْسَنَ اللَّهُ إلَيْكَ ». 

(2) http://www.3ilmchar3i.net/article-dire-inchaa-llah-dans-ses-invocations-109068191.html

(3) http://www.3ilmchar3i.net/article-remercier-un-bienfaiteur-et-invoquer-allah-pour-lui-124897881.html 

Articles Similaires

Comment dit-on « bonne nuit » en arabe ? 4 formules courantes pour le dire !

Abû 'Issa

Les jours de la semaine en arabe

Abû 'Issa

La signification de « starfoullah »

Abû 'Issa

Votre commentaire