Image default
Croyance

Le but de la création d’Allah

À propos du but de la création d’Allah. Le noble savant Ibn Al Qayyim nous explique clairement cela dans son ouvrage péchés et guérison.

Le but de la création selon le Coran

On peut exposer clairement cette question en disant qu’Allah (exalté soit-il) a envoyé Ses Messagers. Révélé Ses livres, et créé les cieux et la terre, afin d’être connu, adoré, et unifié. Ainsi la religion, l’obéissance et le prêche Lui sont totalement voués, conformément à sa Parole :

« Je n’ai créé les Djins et les Hommes que pour qu’ils M’adorent. »

Sourate Ad-Dhariyat verst 56.

« Et nous avons créé les cieux et la terre, et ce qui est entre eux, qu’en toute vérité. »

Sourate Al-Hijr verset 85.

« Allah est Celui qui a créé sept cieux et autant de terres. Entre eux, Ses ordres descendent, afin que vous sachiez qu’Allah est capable de toute chose et qu’Allah englobe toute chose de Sa science. »

Sourate At-Talaq verset 12.

Une réalité évidente

On comprend donc qu’Allah a donc mentionné que le but de la création et du commandement est qu’Il soit connu par Ses noms et Attributs, adoré Seul sans qu’on Lui associe quoi que ce soit, et afin que les gens établissent la justice qui est l’équité sur laquelle ont été fondés les cieux et la terre. Notre Seigneur nous dis :

« Nous avons envoyé Nos Messagers avec des preuves évidentes, et fait descendre avec eux le Livre et la balance, afin que les gens établissent la justice. »

Sourate Al-Hâdid verset 25

Il a mentionné qu’Il a envoyé ses Messagers et révélé Ses Livres afin que les gens établissent la justice qui est l’équité, et parmi les plus grandes formes de justice figure l’Unicité qui est le fondement et le pivot de l’équité, alors que le polythéisme est injustice, comme Allah (exalté soit-il) dit :

« Le polythéisme est, certes, la plus grande des injustices. »

Sourate Luqmân verset 13.

Le but de la création pour nous évitez le polythéisme

Le polythéisme est donc la plus grande iniquité, et l’Unicité la plus grande justice. Ainsi, ce qui est le plus opposé à ce but constitue le plus grand des péchés, et la distinction dans le degré est fonction de l’opposition ; et ce qui est le plus en conformité avec ce but constitue la plus impérative des obligations et la plus grande des impositions.

Un conseil précieux d’un immense savant

Le noble érudit Ibn Al Qayyim nous donne un conseil à mettre en pratique.

Médite comme il se doit sur ce principe, et considère le détail de cette question à travers lui, tu connaitras ainsi la sagesse du plus grand des sages et des savants, en ce qu’il a imposé et interdit à Ses serviteurs, ainsi que la distinction entre les degrés des actes d’obéissance et de désobéissance.

Puisque l’association à Allah est intrinsèquement opposé à ce but. Elle constitue le plus grand de tous les péchés, et Allah a interdit le Paradis à tout polythéiste. Il a rendu licite aux adeptes du monothéisme son sang. Ses biens et sa famille, et le fait de les réduire à l’esclavage, en raison de l’abandon de son devoir d’adoration.

Allah a refusé d’accepter quelconque acte d’un polythéiste, aucun intercession en sa faveur, de répondre à son invocation dans l’au-delà, et de pardonner ses fautes.

Le polythéiste est le plus grand des ignorants. Car il donne un égal à Allah parmi Ses créatures, et c’est là la plus grande ignorance et la plus grande injustice.

Sachez que le polythéiste ne nuit nullement à Allah, mais il se cause du tort à lui-même.

Source : Extrait du livre péchés et guérison p.174.176 que vous pouvez vous procurez > ici <

Related posts

La réalité de l’Enfer

Abû 'Issa

La Zakat

Abû 'Issa

Les châtiments de la tombe, une réalité effrayante !

Abû 'Issa

Votre commentaire