Image default
Biographie

La biographie du Prophète Noé (Nûh)

Le Prophète Noé (Nûh) est né 126 ans après la mort du Prophète Adam comme la rapporté Ibn Jarîr et d’autres, et selon d’autres avis, quelques milliers d’années après en prenant en compte les 10 générations qui les séparent. Et Allah est le plus Savant. Il s’agit de Nûh Ibn Lâmak Ibn Matûshalâsh Ibn Ukhnûkh Ibn Yârad Ibn Mahlal’îl Ibn Qinân Ibn Unûsh Ibn Shîth Ibn Adâm. 

Son statut de Prophète et Messager 

Allah a envoyé Nûh par miséricorde aux gens de la Terre. En effet, il a été envoyé lorsque l’égarement et la mécréance ont gagné son peuple, à l’heure où les statues et les idoles étaient adorées. Le peuple de Nûh s’appelait les Banî Râsib.  

Dans le hadîth authentique concernant l’intercession (as-shafâ’ah) :

« Les gens se rendront auprès de Nuh en lui disant : tu es le premier messager qu’Allah a envoyé aux gens de la terre ».

Al-Bukhârî n°4476 et Muslim n°193

Nûh était donc le premier messager envoyé par Allah, comme le Prophète Muhammad est le dernier, et ceci est une certitude. 

Il a la particularité de faire partie des 5 meilleurs prophètes, car il l’un des messagers les plus doué de fermeté. Allah a cité l’histoire de Nûh dans plusieurs sourates : Al A’raf, Younous, Hûd… et lui a même consacré une sourate à son nom, dans laquelle est mentionné toute son histoire. Ainsi, Allah raconte le récit de Nûh, sa relation avec son peuple, la grande épreuve du déluge, ainsi que le salut qu’il obtenu auprès d’Allah avec une partie de son peuple qui cru en son message. 

Allah dit dans Sourate al A’raf :

« Nous avons envoyé Nûh vers son peuple. Il dit : « Ô, mon peuple! Adorez Allah, vous ne devez adorer aucune divinité si ce n’est Lui. Je crains pour vous le châtiment d’un jour terrible. »

Verset 59

L’égarement du peuple du Prophète Noé (Nûh) 

Après les générations pieuses qu’il y eu entre Adam et Nûh, les gens se mirent à adorer des statues en dehors d’Allah. En effet, il y avait dans le peuple de Nûh 5 personnes connues pour leur piété. A leur mort, Sheitan insuffla l’idée aux gens du peuple de ne jamais les oublier, et pour ce faire, de construire en leurs noms des statuts, ce qu’ils firent. 

Allah dit :

«  Ils dirent : N’abandonnez jamais vos divinités ! N’abandonnez jamais Wadd, Suwa, Yaghuth, Ya’rûq et Nasr ».

Sourate Nûh, verset 23 

Doucement, la science disparue. Iblis leur inspira de les adorer comme le faisaient leurs ancêtres avant eux, ce qui était évidemment un mensonge, et les statues furent petit à petit idolâtrées.

Le prêche du Prophète Noé envers son peuple 

Le prophète Noé a prêché le tawhid à son peuple de plusieurs façons, de jour comme de nuit, en secret mais aussi publiquement, en leur faisant la bonne annonce mais aussi en les avertissant, mais rien de ce qu’il pouvait leur dire n’arrivait à les remettre sur le droit chemin, pire encore, ils se montraient hostiles et méprisants envers lui. 

Allah dit :

« Il leur dit : Ô mon peuple ! Vraiment, je suis pour vous un avertisseur clair. Adorez Allah, craignez-Le et obéissez-moi, afin qu’Il vous pardonne vos péchés et qu’Il vous fasse encore profiter de votre vie jusqu’à un terme défini, car lorsque survient la mort fixée par Allah, elle ne peut être retardée. Si seulement vous saviez ! ».

Sourate Nûh, verset 2 à 4 

Allah dit aussi :

« Les notables de son peuple dirent : Nous te voyons dans un égarement évident. » Il dit : « Ô mon peuple ! Je ne suis pas dans l’égarement, mais je suis un messager de la part du Seigneur de l’univers. »

Sourate Al A’raf, verset 60, 61. 

Et dans Sourate Hûd, verset 27, son peuple lui dit :

« Nous ne voyons en toi qu’un homme comme nous ; et nous voyons que ce sont seulement les vils parmi nous qui te suivent sans réfléchir, et nous ne voyons en vous aucune supériorité sur nous. Plutôt, nous pensons que vous êtes des menteurs. » 

La construction de l’arche 

Nûh a été envoyé vers son peuple pendant mille ans moins cinquante années comme nous le dit Allah, et durant tout ce temps, il a fait son devoir de messager tout en faisant face à un peuple toujours plus égaré : chaque génération se succédait avec la recommandation de ne pas suivre Nûh, de le combattre et de s’opposer à lui. 

Le Prophète Noé implora Allah de le secourir lui et sa famille, ainsi que les croyants qui avaient cru en son message, et de rétablir la vérité. 

Alors, lorsque Allah répondit à son invocation, ce fut une énorme délivrance pour lui et pour les véridiques avec lui. Allah dit : 

« Et ne M’interpelle plus au sujet des injustes, car ils vont être noyés. »

Sourate Hûd, verset 37

« Et il construisait l’arche. Et chaque fois que des notables de son peuple passaient près de lui, ils se moquaient de lui. »

Sourate Hûd, verset 38 

« Lorsque Notre ordre viendra et que le four bouillonnera d’eau, fait monter à bord de l’arche un couple de chaque espèce, ainsi que ta famille, sauf ceux d’entre eux contre qui la parole a déjà été prononcée. Ne M’implore pas pour sauver les injustes, car ils seront noyés. »

Sourate Al Mu’minûn, verset 27 

Le récit du déluge 

Ce qu’Allah avait prédit arriva donc à son terme, et les mécréants furent fatalement touchés par ce terrible châtiment. 

Ibn Jarîr et d’autres disent que le déluge arriva le treize du mois de Âb du calendrier Copte. 

Allah a fait descendre une pluie torrentielle et ordonna aussi à la terre de faire jaillir de l’eau de tous les côtés : 

« Il invoqua alors son Seigneur en disant : « Je suis vaincu. Aide-moi ! ». Nous ouvrîmes alors les portes du ciel à une eau torrentielle, et fîmes jaillir de la terre des sources. Les eaux se rencontrèrent d’après l’ordre qu’Allah avait déjà prescrit. Et Nous le portâmes sur une arche faite de planches et de clous, voguant sous Nos yeux : comme récompense pour celui qui a été renié (Nûh). »

Sourate Al Qamar, verset 10 à 14 

Parmi les membres de la famille de Nûh, furent sauvés ses 3 fils : Sâm, Hâm et Yafîth. Quant à sa femme et son fils Yâm, aussi appelé Kan’ân, ils étaient mécréants et ne furent donc pas épargnés par le châtiment d’Allah. 

Tous les hommes présents sur Terre sont donc issus de la descendance des enfants du Prophète Noé. Car parmi tous les survivants du déluge, seul Nûh avait avec lui sa descendance : 

« Et nous fîmes de sa descendance les seuls survivants. »

Sourate As-Saffât, verset 77 

Articles Similaires

Résumé de la biographie de ‘Ali (qu’Allah l’agrée)

Abû 'Issa

Biographie du Noble érudit Ibn Al Qayyim

Abû 'Issa

Biographie du Cheikh Al Uthaymin

Abû 'Issa

1 commentaire

La Mecque (Mekka) : La destination sacrée de tous les musulmans 10 janvier 2020 at 18 h 43 min

[…] les constructions de la Ka’ba suite à sa destruction lors du déluge à l’époque de Nûh […]

Répondre

Votre commentaire


error: Le contenu du site est protégé !