Image default
Apprendre l'arabe

La signification de Subhan’Allah

La parole SubhanAllah et son sens sont souvent sous-estimés par l’ensemble des musulmans. Ainsi, cet article se présente comme un rappel pour nous-même afin de saisir la signification de ce mot.

Mais aussi la lourdeur et le bienfait qu’elle recouvre pour le croyant au Jour du jugement dernier. Loin d’être une parole anodine, l’expression SubhanAllah fait partie des expressions de dikhr (rappel). Elle est l’une des invocations préférées d’Allah subhana wa ta’ala qu’Il récompense grandement.

Qu’atteste la parole subhanallah pour le croyant ?

Avant d’illustrer les cas de figure où subhanallah est mentionné, une définition mérite notre attention. Si dans l’inconscient collectif, beaucoup de musulmans et musulmanes utilisent ce mot pour exprimer leur étonnement suite à une situation donné. En substance, SubhanAllah veut dire « Gloire à Allah ». La signification implique quelque chose de plus large. En effet, SubhanAllah implique l’attestation que le Seigneur de l’Univers est exempt de tout manque et imperfection. L’action de dire SubhanAllah est donc nommée « Tasbih ».

Ainsi, le mérite d’apprendre et mettre en application la Science religieuse va de pair avec cette parole. En effet, la connaissance de son Seigneur et saisir le sens qu’implique cette expression sont d’une importance capitale. Autant pour l’accomplissement du Tawhid et notamment en ce qui concerne les Noms et Attributs.
`C’est certainement pour cette raison que le Tout Miséricordieux récompense grandement cette parole et Allah est plus Savant.

Subhana Rabb et Subhan’Allah pendant et après la prière

Tout musulman qui médite sur le Tasbih peut se rendre à l’évidence. Cette expression, dans notre quotidien est répétée des centaines de fois.

Ne serais-ce que pour l’accomplissement journalier des cinq prières canoniques. Voir plus pour ceux qui font les rawatib (prières surérogatoires).

En effet, les positions du roukou’ (l’inclinaison) et du soujoud (la prosternation) ne sont-elles pas conditionnées par les invocations suivantes :

  • Soubhana Rabbi al adhim (3 fois)
  • Soubhana Rabbi al ‘ala (3 fois)
  • Le Tasbih après la prière (33 fois) dont voici la preuve

D’après Abu Hourayra, qu’Allah l’agrée, le Prophète (صلى الله عليه و سلم) a dit :

« Celui qui, après chaque prière, dit subhanAllah 33 fois, al hamdouliLlah 33 fois, Allahu Akbar 33 fois puis complète la centaine en disant :


« Il n’y a de divinité digne d’être adorée qu’Allah, Seul sans associé, à Lui appartiennent la royauté et les louanges et Il est capable de toute chose »,
ses péchés seront pardonnés, même s’ils sont comme l’écume de la mer. »

Rapporté par Muslim, authentifié par Cheikh al Albani (As-Sahiha 100).

Egalement, le Prophète Mohamed (paix et bénédiction sur Lui) a dit :

« L’un de vous pense-t-il qu’il lui serait difficile d’accomplir mille bonnes actions chaque jour ? ». Une personne dans l’assistance dit alors :

« Et comment serait-il possible à l’un d’entre nous de parvenir à cela ? »

Et le Prophète (paix et bénédiction sur lui) de répondre :

Il lui suffit de proclamer une centaine de fois la gloire d’Allah pour qu’on lui inscrive mille bonnes actions et qu’on lui efface mille péchés. »

Muslim 2698

Les récompenses relatives au fait de de dire SubhanAllah wa bihamdihi

SubhanAllah wa bihamdihi est une invocation largement répandue à réciter dans la journée. Et ses mérites sont multiples.

A titre d’exemple, il est recommandé de prononcer cette Dou’a 100 fois par jour (après les invocations du matin et celles du soir). La récompense équivaut à cent arbres plantés au Paradis pour la personne qui les prononce.

Abou Hourayra (qu’Allah soit satisfait de lui) a rapporté que le Messager d’Allah (paix et bénédiction d’Allah soient sur lui) a dit :

« Celui qui dit: » SubhanAllah wa bihamdihi « , cent fois le matin et le soir, personne ne viendra le Jour de la Résurrection avec quelque chose de mieux, sauf une personne qui a dit la même chose, voire plus. « 


(Mouslim, 2692/29)

Djabir (qu’Allah soit satisfait de lui) a rapporté que le Prophète (paix et bénédiction d’Allah soient sur lui) a dit:

« Celui qui dit: » SubhaanAllah wa bihamdihi « , aura un palmier planté pour lui au paradis. »

(At-Tirmidhy et Al Hâkim ; Sahiha 64)

`Autres hadiths où l’invocation SubhanAllah est mentionné

Sans faire un inventaire complet des paroles du Prophète (paix et bénédiction sur Lui) où le Tasbih est formulé, vous trouverez les hadiths suivants :

D’après Djouweyriya (qu’Allah l’agrée), le Prophète (que la prière d’Allah et son salut soient sur Lui) sortit de chez elle le matin lorsqu’il pria le sobh alors qu’elle était assise à l’endroit où elle accomplissait la prière. Puis il est revenu au moment du doha alors qu’elle était assise. Il lui a dit: « Tu es restée comme tu étais lorsque je t’ai quitté ? »

Elle a dit: Oui Alors le Prophète (que la prière d’Allah et Son salut soient sur lui) a dit :

J’ai certes dit après toi 4 paroles à 3 reprises qui si elles étaient pesées avec tout ce que tu as dit comme rappel aujourd’hui elles seraient plus lourdes : Gloire et louange à Allah du nombre de ses créatures, de sa propre satisfaction, de la lourdeur de son trône et du nombre de ses paroles ».

سبحان الله وبحمده ، عدد خلقه ورضا ن وزنة عرشه ومداد كلم

Muslim 2726

D’après Abou Houreira (qu’Allah l’agrée), le Prophète (que la prière d’Allah et son salut soient sur lui) a dit :

« Celui qui s’assoit dans une assemblée dans laquelle il a dit beaucoup de paroles futiles et dit avant de se lever de cette assemblée : Gloire et louange à toi ô Allah, j’atteste qu’aucune autre divinité ne mérite d’être adorée en dehors de toi, je te demande pardon et me repens à toi- sans qu’Allah ne lui expie ce qu’il a dit dans cette assemblée ».

(Rapporté par Tirmidhi dans ses Sounan n°3433)

سُبْحَانَكَ اللَّهُمَّ وَ بِحَمْدِكَ أَشْهَدُ أَنْ لاَ إِلَهَ إِلاَّ أَنْتَ أَسْتَغْفِرُكَ وَ أَتُوبُ إِلَيكَ

Conclusion

Pour conclure, nous avons pu nous apercevoir que le Tasbih recouvre un grand nombre de sagesses. Il permet d’obtenir de nombreuses récompenses mais aussi des kafara (oeuvre expiatoire) dans certaines circonstances.

En somme, il convient de ne pas négliger ce rappel. Et encore plus pour les personnes occupés par la vie mondaine qui souhaitent bénéficiées de la récompense de leur Seigneur le Très-Haut.

Et ceci tout en gardant à l’esprit que le surérogatoire ne peut en aucun cas se substituer à l’obligatoire.

Articles Similaires

Comment dit-on « bonne nuit » en arabe ? 4 formules courantes pour le dire !

Abû 'Issa

Comment dire « je t’aime » en arabe ? 3 choses à connaître

Abû 'Issa

Les chiffres arabes

Abû 'Issa

2 commentaires

Les miracles du Coran : Des preuves évidentes pour chacun d'entre nous ! 2 janvier 2020 at 15 h 29 min

[…] le musulman lit le Coran, il est déjà tombé sur un ou plusieurs versets où il se dit : « SubhanAllah, Allah parle de cela alors que la science vient de le découvrir. » C’est ce que l’on […]

Répondre
| Islam Oumma : Le Magazine en ligne de la communauté musulmane 26 février 2020 at 19 h 42 min

[…] « SubhanAllah » 33 […]

Répondre

Votre commentaire