Image default
Apprendre l'arabe

La signification du rizq : Qu’est-ce que c’est ? Comment l’obtenir ?

Le rizq est un terme très vaste, qu’Allah a utilisé à plusieurs reprises dans le Coran. Bien que beaucoup de personne pensent qu’il se limite seulement aux biens monétaires, ceci va bien plus loin que ça !

Que signifie le rizq en arabe littéraire ? 

Quand on regarde de plus près le dictionnaire arabe, on remarque effectivement que la signification du rizq est large. 

Ce nom peut donc signifier : gagne-pain, moyen de vivre, subsistance, ressources, fortune, richesse. Cela peut aussi vouloir dire : pitance, ration, propriétés, provisions, vivres, pension, solde…

Ceci nous prouve encore une fois, et à quel point la langue arabe est riche.

Le mot rizq vient du verbe « razaqa » « رَزَقَ ». Le verbe « razaqa » veut littéralement dire : procurer à quelqu’un des moyens de subsistance, attribuer, accorder, pourvoir.

C’est pourquoi un des Sublimes Noms d’Allah est : « Al-razzaq », en arabe on l’écrit : « الرَّزَّاقُ ». Lorsque l’on parle de ce Nom d’Allah, cela signifie : « Le Nourrisseur par excellence », ou bien « Le Pourvoyeur par excellence ». 

Finalement, qu’est-ce que la subsistance ?

Le nom « Al-razzaq » ne peut être attribué que pour Allah. Pourquoi ? Tout simplement parce que c’est Lui qui pourvoit à tous nos besoins. 

Comme nous l’avons plus haut, le terme « rizq » est large. D’un point de vue islamique, il s’agit de toute subsistance accordée par Allah. Que celle-ci soit aussi bien spirituelle que matérielle.

Allah parle du rizq à plusieurs reprises dans le Coran :

  • « Que dites-vous de ce qu’Allah a fait descendre pour vous comme subsistance et dont vous avez alors fait des choses licites et des choses interdites ? » S.10, V.59
  • « Et ne tuez pas vos enfants par crainte de pauvreté ; c’est Nous qui attribuons leur subsistance, tout comme à vous. Les tuer, c’est vraiment, un énorme péché. » S.17, V.31
  • « Ou quel est celui qui vous donnera votre subsistance s’Il s’arrête de fournir Son attribution ? Mais ils persistent dans leur insolence et dans leur répulsion. » S.67, V.21

La subsistance peut donc être plein de choses à la fois : l’eau et la nourriture qu’Allah nous donne, l’argent, les enfants, les biens matériels, le degré de foi dans la religion, le travail, le mariage etc.

Allah a prescrit notre rizq avant même que nous soyons nés. Et peu importe ce que nous faisons dans notre vie, pas une seule miette de rizq qui nous est destinée ne nous échappera ! Tout lui parviendra quoi qu’il en soit.

Selon Jabir (qu’Allah soit satisfait de lui), le Prophète (aleyhi salat wa salam) a dit : « Certes si le fils d’Adam fuyait sa subsistance comme il fuit la mort, sa subsistance le rattraperait comme la mort le rattrape. » Abou Nouaym

Comment obtenir plus de rizq de la part d’Allah ?

Quand bien même notre rizq est déjà écrit, il faut faire des efforts pour l’obtenir, ou en obtenir plus. Et les deux ne sont pas contradictoires.

Il existe de nombreuses manières d’obtenir une bonne subsistance en islam. De manière générale, c’est en se rapprochant d’Allah que l’on obtiendra plus de rizq, avec Sa Permission. 

Le célébrissime savant Ibn Al Qayyim en a cité quatre dans son livre « Zaad Al Maad » :

  • Faire « Qiyam al-layl », c’est-à-dire les prières de nuits. En effet, comment peut-on trouver un meilleur moyen de se rapprocher d’Allah, la nuit, alors que tous les autres dorment ? Soubhan’Allah, il y a vraiment là un signe à méditer.
  • Demander pardon à Allah, appelé « al istighfar » en arabe. Que cela soit à la fin de la nuit, ou à n’importe quel moment de la journée, demander pardon pour nos fautes augmente la subsistance. A ce propos, Allah a dit dans le Coran : « Je (Nouh) leur disais : « Implorez le pardon de votre Seigneur ! Il est Plein de mansuétude ! [11] Il vous enverra du ciel des pluies abondantes, [12] accroîtra vos richesses et le nombre de vos enfants ; Il vous assignera des jardins, Il vous assignera des rivières. » S.71, V.10-12
  • Faire des aumônes. Effectivement, faire l’aumône apaise non seulement le cœur, mais fait également augmenter le rizq.
  • Evoquer Allah, en début et en fin de journée, c’est-à-dire faire du « dhikr ». Parmi les formules connues de « dhikr », il y a par exemple : « Soubhan’Allah », « Al hamdoulillah », « Allahou akbar », « La ilaha illa Allah » etc. Il s’agit donc de formules faciles à dire par la langue, mais qui apportent beaucoup !

Articles Similaires

Comment dit-on « bonne nuit » en arabe ? 4 formules courantes pour le dire !

Abû 'Issa

La signification de tawakkul

Abû 'Issa

Les jours de la semaine en arabe

Abû 'Issa

Votre commentaire


error: Le contenu du site est protégé !