Image default
La prière

Ce qu’il faut savoir sur le adhan

Il existe plus d’une chose à savoir sur l’appel à la prière. Cet adhan invitant aux cinq prières, pénétrant nos oreilles et entrant dans nos cœurs… Pour ce faire, partons à la découverte de ce qu’il faut savoir sur le adhan.

Le vrai sens de l’adhan 

N’avez-vous jamais réfléchi au vrai sens de l’adhan ? Devenu pourtant si familier pour l’avoir entendue des milliers de fois.

Le muezzin appelle à la prière, ainsi devant cet appel (adhan) les hommes se divisent en deux groupes : 

  • Premièrement, le groupe que se hâte et se presse pour répondre à l’appel en se précipitant à la prière ;
  • Et deuxièmement, le groupe qui se détourne de l’adhan et ne lui prête aucune attention.

Faisons partie du bon groupe et faisons revivre cet appel (adhan) dans nos cœurs et dans nos vies. 

En conséquence, voyons quelque chose à savoir sur ce dernier.

Bilal, le premier muezzin 

Selon les Oulémas, le premier à appeler à la prière est Bilal Ibn Rabah. Effectivement, la preuve est rapportée dans le hadith Boukhari d’après Abdallah Ibn Omar qui a dit :

« Au début, les Musulmans se rassemblaient aux heures de la prière sans y être appelés. Ensuite, ils commencèrent à réfléchir à une manière d’appeler à la prière. »

À ce propos, `Abd Allâh Ibn Zayd rapporta :

« Quand le Messager d’Allah ordonna aux gens d’utiliser les cloches comme moyen d’appel à la prière en congrégation, je vis en songe un homme portant une cloche. Je lui demandai : “Ô serviteur d’Allah vendrais-tu cette cloche ?” Il me demanda : “Que voudrais-tu en faire ?” Je répondis : “Appeler à la prière”. Il dit : “Aimerais-tu que je t’indique une meilleure façon ?” Je répondis par l’affirmative. 

L’homme me dit alors : “Dis : Allahu Akbar Allah est le plus Grand, Allah est le plus Grand. J’atteste qu’il n’y a point de divinité sauf Allah x2. J’atteste que Mohammed est le Messager d’Allah x2. Hâtez-vous à la prière x2, Hâtez-vous à la réussite x2. Allah est le plus Grand, Allah est le plus Grand. Il n’y a point de divinité sauf Allah”.

Puis il recula un peu et dit : Lorsque la prière est sur le point de se tenir, dis : “Allah est le plus Grand, Allah est le plus Grand. J’atteste qu’il n’y a point de divinité sauf Allah. J’atteste que Mohammed est le Messager d’Allah. Hâtez-vous à la prière, Hâtez-vous à la réussite. L’heure de la prière est arrivée x2. Allah est le plus Grand, Allah est le plus Grand, Il n’y a point de divinité sauf Allah)”.

Aussitôt que je me fus réveillé, j’allai informer le Messager d’Allah de ce que j’ai vu. Il dit : “C’est une vision véridique, par la volonté d’Allah. Va avec Bilâl et apprends lui ce que tu as vu en songe afin qu’il appelle à la prière, car il a une voix plus mélodieuse que la tienne”. `Abd Allah Ibn Zayd dit : “Je me levai alors avec Bilal afin de lui apprendre cette formule et qu’il appelle à la prière”. Il poursuit : “Entendant cet appel de chez lui, `Omar Ibn Al-Khattab se hâta de sortir et dit : « Par Celui Qui t’a envoyé avec la Vérité, j’ai vu ce qu’il a vu (en songe) ». `Abd Allah Ibn Zayd dit : « Le Prophète dit : « Louanges à Allah ! » ». (Rapporté par Ahmed, Abou Daoud et Tirmidhi)

Quelques sounnan à pratiquer à l’écoute de l’adhan 

Vous souhaitez savoir quelles sont ces sounnan à pratiquer à l’écoute de l’adhan ? Les voici : 

  • En premier lieu : répondre au muezzin 

En effet, le Prophète (Sallallahou ‘alayhi wa salam) a dit : 

« Lorsque le muezzin dit « Allah est le Plus Grand, Allah est le Plus Grand » et que l’un d’entre vous répète après lui « Allah est le Plus Grand, Allah est le Plus Grand ».

Puis, le muezzin dit « J’atteste qu’il n’y a point de divinité digne d’adoration en dehors d’Allah », il (l’un d’entre vous) répète « J’atteste qu’il n’y a point de divinité digne d’adoration en dehors d’Allah ».

Ensuite, le muezzin dit « J’atteste que Mouhammad est le messager d’Allah« , il répète « J’atteste que Mouhammad est le messager d’Allah ».

« Venez à la prière » et il prononce après lui  » Il n’y a de force ni de puissance que par Allah ».

« Venez au succès » et il prononce après lui : « Il n’y a de force ni de puissance que par Allah ».

Puis le muezzin dit : « Allah est le Plus Grand, Allah est le Plus Grand » et il répète « Allah est le Plus Grand, Allah est le Plus Grand ».

Enfin le muezzin dit : « Il n’y a point de divinité digne d’adoration en dehors d’Allah ». Et il répète de tout coeur :  » Il n’y a point de divinité digne d’adoration en dehors d’Allah ».

Il entrera au Paradis. » Rapporté par Mouslim

  • La deuxième : la prière sur le Prophète (Sallallahou ‘alayhi wa salam) :

Effectivement, Mohammed (Sallallahou ‘alayhi wa salam) a dit :

« Lorsque vous entendez le muezzin, répétez ce qu’il dit, puis priez sur moi, car celui qui prie sur moi Allah priera sur lui dix fois. » Rapporté par Mouslim

  • Ensuite, le fait de dire “j’agrée Allah comme Seigneur, l’Islam comme religion et Mohammed (Sallallahou ‘alayhi wa salam) comme Messager” :

La preuve en est la parole du Messager (Sallallahou ‘alayhi wa salam) :

« Celui qui, lorsqu’il entend le muezzin dit : « J’atteste qu’il n’y a de divinité digne d’être adorée en dehors d’Allah, le Seul sans associé. Et j’atteste que Mohammad est Son serviteur et Messager. J’agrée Allah comme Seigneur, l’Islam comme religion et Mouhammad, Sallallahou ‘alayhi wa salam comme Messager. » Allah lui pardonne ses péchés. Rapporté par Mouslim

  • Enfin, implorer Allah pour soi : 

Dans le recueil At Tirmidhi, d’après Anas, le Prophète (Sallallahou ‘alayhi wa salam) a dit : 

“L’invocation entre l’adhan et l’iqama n’est pas rejetée”. Rapporté par at-Tirmidhi 

À savoir : l’iqama est le deuxième appel à la prière, plus court que le premier et qui survient quelques minutes après l’adhan. 

Il n’est donc pas négligeable de multiplier les invocations ! Faisons revenir ces sounnan !

L’invocation à dire après l’adhan 

Une fois avoir écouté l’adhan et appliqué les sounnan pendant ce dernier, il existe une invocation qui pèse lourd dans la balance. 

De ce fait, la voici : 

D’après Jabir Ibn ‘Abdillah (qu’Allah les agrée lui et son père), le Prophète (que la prière d’Allah et Son salut soient sur lui) a dit : « Celui qui dit lorsqu’il entend l’adhan : «Ô Allah, Maître de cet appel parfait et de la prière que l’on va accomplir, donne à Mohammed le pouvoir d’intercéder et la place d’honneur. Et ressuscite-le dans la position louable que Tu lui as promise. [Car Tu ne manques jamais à Ta promesse]. »

«اللَّهُمَّ رَبَّ هَذِهِ الدَّعْوَةِ التَّامَّةِ ، وَالصَّلاةِ القَائِمَةِ ، آتِ مُحَمَّداً الوَسِيْلَةَ وَالفَضِيْلَةَ ، وَابْعَثْهُ مَقَاماً مَحْمُوْداً الَّذِي وَعَدْتَهُ» [إِنَّكَ لاَ تُخْلِفُ الْمِيعَادِ]

Il profitera de mon intercession le jour du jugement ». (Rapporté par Boukhari dans son Sahih n°614)

Related posts

Les prosternations de distraction

Islam Oumma

Les prières surérogatoires

Islam Oumma

La prière de consultation

Islam Oumma