Image default
Bien-être & Santé

Les conditions pour faire une roqya

Effectuer la roqya nécessite le respect de certaines normes. En effet, on ne compte pas une condition pour faire une roqya, mais plusieurs. L’exorcisme fait partie des choses rendues légiférées par la législation islamique. Pour le mener à bien, le musulman est tenu de se conformer aux textes sacrés.

Conditions pour faire une roqya : le tawhid, toujours en premier lieu

Cela peut vous paraître évident, et pourtant ! La roqya doit en effet être exemptée de tout signe polythéiste. De nombreux versets coraniques font état de l’interdiction du shirk qui rend les actes vains. Pire encore, il rend la personne qui s’y adonne mécréante.

Durant la période préislamique, les arabes pratiquaient déjà la roqya. Puis, après l’avènement de l’islam, le messager d’Allah ﷺ tu questionné à propos de cette pratique. Et lui de dire qu’il n’y avait aucun mal à pratiquer l’exorcisme à condition qu’il ne comporte pas du polythéisme.

Allah a rendu illicite toute forme de shirk, aussi bien dans les actes que dans la parole, excepté pour celui qui se trouve dans un état de contrainte. La vérité suffit au croyant pour lui permettre de ne pas avoir recours au polythéisme.

Autre conditions pour faire une roqya chariya, ne pas compromettre sa religion, ainsi que son intégrité morale. L’islam interdit formellement le fait de solliciter un magicien, un sorcier, un astrologue ou autre pour l’exorcisme.  Ces différents personnages revendiquent le fait de connaître la science de l’invisible. Or, il s’agit d’un des annulatifs de l’islam. En effet, Seul Allah connaît le monde de l’invisible et a révélé quelques-unes de ses facettes à qui Il veut.

Même si on considère leur roqya correcte, on ne peut avoir recours à eux de peur qu’il n’y mélange du sihr, voire du charlatanisme. De ce fait, la législation islamique a prononcé cette interdiction pour anéantir une voie qui mène au haram. Une règle fondamentale stipule que les avis juridiques sont fondés en prenant en compte les finalités. S’il y avait un profit à tirer des magiciens, Le Législateur n’aurait pas émis une injonction visant à les tuer. Le prophète Muhammad ﷺ a d’ailleurs qualifié la magie de péché funeste.

Conditions pour faire une roqya : pas de remèdes dans le haram

Allah n’a pas inclus de remèdes à utiliser pour se soigner dans le haram. De ce fait, on ne peut inciter une personne souffrant de maux occultes de se rendre chez un magicien… Le fait de se rendre chez un devin fait également partie des interdits en islamIbn Al Qayyim a d’ailleurs qualifié les devins de messagers du diable. On distingue deux catégories de gens : ceux qui suivent les devins et ceux qui suivent les messagers d’Allah. Le serviteur ne peut en aucun cas appartenir à ces deux groupes simultanément.

Beaucoup de monde se rendent chez les devins et ne respectent pas cette condition pour faire une roqya. Le messager d’Allah a pourtant qualifié de mécréant quiconque s’y rend et croit à ses prédictions.

L’importance des mots employés dans la roqya

La roqya comporte des pratiques légiférées et enseignées par le prophète Muhammad ﷺ à ses compagnons. On y trouve des termes clairs dotés d’une signification. Elle ne doit pas comporter de termes interdits ou dénués de sens car elle peut se mélanger à des paroles des gens du faux. Or, ceci mène au shirk, grand péché qu’Allah ne pardonne pas.

Ibn Hajar, rahimahoullah a énuméré pas une condition pour faire une roqya, mais trois :

1- Qu’elle soit par le Coran ou avec Les Noms et Les Attributs d’Allah ;

2- Un exorcisme en arabe ou avec une autre langue dont on comprend le sens ;

3- D’avoir la conviction que cette roqya n’a pas d’effet par elle-même. En effet, Seul Allah a le pouvoir de guérir, peu importe le remède choisi.

Related posts

Les bienfaits de la graine Habbat Al Moulouk

Islam Oumma

L’importance de prendre soin de corps

Islam Oumma

L’importance de l’eau de Zamzam

Islam Oumma

Inscrivez-vous et recevez nos actualités & bons plans !

Rejoignez rapidement et gratuitement notre communauté et ne manquez plus nos actualités.

Vous êtes bien inscrit !