Image default
Croyance

La Zakat

La zakat fait partie des cinq piliers de l’Islam. Elle a une place très importante dans notre religion si bien qu’elle a été mentionnée à plusieurs reprises dans le Coran et les ahadiths. D’ailleurs, pour marquer son importance, Le Très-Haut l’a associée à la prière dans plus de quatre-vingt fois dans Son Noble Livre. C’est dire son caractère sacré. Afin de s’en acquitter, il incombe au musulman d’en connaître les règles. Voici un résumé succinct de la zakat en Islam.

La zakat : une purification pour le musulman

Comme mentionné ci-dessus, la zakat est un pilier de l’Islam. Elle est un acte par lequel elle purifie les biens du musulman de toute souillure. La zakat est aussi un moyen pour le croyant de se prémunir contre les péchés commis, elle est une adoration très louable auprès d’Allah. C’est une occasion pour le musulman de donner une partie des biens dont Allah l’a comblés. Par cette manière il se montre reconnaissant et espère de son Seigneur la bénédiction et la prospérité.  

À ce sujet Allah dit dans le Coran aussi de la zakat :

Prélève de leurs biens une aumône par laquelle tu les purifies et les élèves, et invoque pour eux. Ton invocation est un apaisement pour eux. Et Allah entend parfaitement et Il sait tout. “ (Sourate le Repentir, verset 103).

Qui doit s’en acquitter ?

La zakat est à prélever des biens lesquels génèrent du profit et apportent bénéfice et réconfort au croyant. On compte parmi ceux-ci le bétail, les récoltes de grains et de fruits. Les biens destinés à la vente et également les opérations commerciales liées aux métaux comme l’or et l’argent. Les personnes qui doivent s’en acquitter doivent répondre à ces conditions :

  • être musulman,
  • être libre (pas esclave),
  • posséder réellement les biens,
  • être en possession d’un bien depuis au moins une année (exception faite pour les fruits ou les grains qui doivent être distribués au moment de la récolte),
  • posséder le nissab (montant minimum correspondant à 85g d’or au-deça duquel la personne n’est pas soumise au paiement de la zakat).

Qui a droit à la zakat ?

La zakat doit être versée aux pauvres, aux indigents, aux personnes lourdement endettées. Egalement à ceux qui y travaillent, au voyageur en détresse, à celui qui combat dans le sentier d’Allah et à ceux dont on espère gagner les coeurs à l’Islam.  On entend par pauvres et indigents celles et ceux qui n’ont pas de quoi se nourrir, se loger et se vêtir convenablement. De même qu’est concerné par la zakat celui qui souhaite se marier et n’en a pas les moyens.

Pour celui qui est endetté, l’on peut soit lui donner l’argent en mains propres ou régler directement la dette à son créancier. À noter que celui qui désire effacer une dette à une personne, celui-ci devra tout de même s’acquitter de sa zakat. En effet, l’annulation d’une dette ne dispense pas une personne de donner la zakat sur ses biens. Celle-ci se donne et se prend de main en main.

Pour en savoir plus sur le sujet >>> cliquez-ici <<<

Articles dans la même catégorie

Les 99 noms d’Allah

Abû 'Issa

Le mois sacré de Mouharam

Abû 'Issa

La nuit du destin

Abû 'Issa

Votre commentaire