Image default
Croyance

Tout savoir sur l’Aïd al adha

L’aïd al adha est notre fête à nous, musulmans. Une fête si chère à notre cœur. Chaque année, nous l’attendons avec la même ferveur, la même hâte. Ça vous rappelle certainement des souvenirs à vous aussi ? Entre famille et amis, repas conviviaux, les enfants qui jouent et profitent de leurs cadeaux… sans oublier le sacrifice du mouton ! 

Mais que savons-nous vraiment à propos de l’Aid el kebir ? Il est important de vivre ce jour selon ce qu’Allah agrée et avec les enseignements de notre bien aimé Prophète (aleyhi salat wa salam). Voici donc l’essentiel de ce qu’il faut savoir sur ce jour si spécial.

L’Aïd al adha : petite présentation 

Cette fête est appelée « Aïd al adha » car elle est la fête du sacrifice. Eh oui, cela vient du terme « al oudhiya » qui en arabe, signifie donc sacrifice. Ce n’est pas forcément évident de le savoir au premier abord.. Ce terme fait aussi référence au moment de « Ad Douha », car le jour de l’Aïd al adha débute au lever du jour. 

On la nomme aussi « L’Aïd al Kebir », qui signifie « La grande fête », et cette fête est rattachée au 5ème pilier de l’islam qui est le pèlerinage à la Mecque.

Une journée rythmée par la foi 

Bien sûr, l’Aïd al adha est un jour de fête, et un jour rempli d’adorations al hamduliLah. Le rappel d’Allah est omniprésent, ce qui rend ce jour si spécial : 

  1. On se lève, puis on se lave en faisant le bain rituel avant la prière ;
  2. Les hommes mettent leurs plus beaux habits et se parfument. Les femmes doivent évidemment se parer avec un habit légiféré, sans parfum ni parure ; 
  3. On recommande de ne rien manger chez soi avant de sortir, hormis des dattes, en nombre impair ; 
  4. On essaye de faire beaucoup de takbir tout au long de la journée de l’Aïd al adha ;
  5. Le mieux, si possible, est de nous rendre à la mosquée à pied et de revenir par un chemin différent ;
  6. On assiste à la prière de l’Aïd al adha. Après la prière, il est important de rester assis pour assister au sermon ;
  7. Vient ensuite le moment d’embrasser nos frères et sœurs en Allah afin de se féliciter mutuellement, d’invoquer pour l’autre et d’effacer les rancœurs s’il y en a ;
  8. L’abattage rituel doit avoir lieu après la prière et uniquement après pour être considéré comme étant le sacrifice de l’Aïd al adha ;
  9. Souvent a lieu au cours de la journée, un repas avec ses proches, où l’on peut convier aussi nos voisins afin de partager notre repas avec eux. 

Ce que dit la sounna à propos de Aïd al adha (Aid el kebir)

Voici un hadith qui nous montre la pratique de notre Prophète (aleyhi salat wa salam) concernant le sacrifice de l’Aid el kebir : 

Selon Barâ bin ‘Âzib, le Prophète (aleyhi salat wa salam) a dit :

« Certes la première chose par laquelle nous commençons durant ce jour, cest la prière. Puis nous revenons et nous égorgeons. Et celui qui fait cela aura certes pratiqué notre sounnah. Et celui qui égorge avant la prière, alors ce nest que de la viande quil a apporté à sa famille et ce nest en rien un sacrifice. »

Boukhari et Mouslim

Le saviez-vous ? 

Nous souhaitions enfin finir par une info sur l’Aid el kebir que beaucoup ignorent peut-être. 

Quelle est la sagesse qui se cache derrière le sacrifice ?

Le sacrifice de l’Aïd al adha a pour but de nous rappeler le sacrifice auquel avait été appelé le prophète Ibrahim (aleyhi salam).

Et ainsi le commémorer en méditant sur l’étendue de sa soumission à l’ordre d’Allah. En effet, se conformer aux ordres d’Allah devrait être notre priorité en tant que musulmans soumis à Lui. 

Il existe également d’autres sagesses qui découlent de ce sacrifice.

Articles Similaires

La médisance (Al-Ghibah)

Abû 'Issa

15 conseils pour préparer son Ramadan

Abû 'Issa

Le but de la création d’Allah

Abû 'Issa

Votre commentaire


error: Le contenu du site est protégé !