Image default
Apprendre la science Épouse & Mère Mari & Père

Comment faire les grandes ablutions

En Islam, le ghusl (en langue arabe), bain rituel ou les grandes ablutions fait parti des règles de la purification. Il s’accomplit selon un protocole très précis.

La connaissance des grandes ablutions est un savoir qui incombe à tous les musulmans. Ses conditions et son application sont vastes. Ce sujet tient une place prépondérante tant pour la vie du musulman que pour la jurisprudence islamique.

Le bain rituel est une condition de la prière pour une personne en état d’impureté majeure (en arabe : janaba). Cet article propose une synthétisation de ce thème important.

Comment faire les ablutions majeures ?

Les grandes ablutions s’accomplissent d’une manière bien précise. La femme du Prophète (paix et bénédiction), Aïsha (qu’Allah l’agréée) rapporte: 

« Lorsque le Messager d’Allah صلى الله عليه وسلم accomplissait les ablutions majeures (après avoir eu des rapports),

  • Il commençait par se laver les mains et accomplissait les ablutions similaires à celles précédant la prière.
  • Il passait ensuite ses doigts dans ses cheveux et une fois qu’il pensait avoir mouillé son cuir chevelu, il versait de l’eau sur sa tête à trois reprises puis lavait le reste du corps. »

Les enseignements du hadith :

  • L’obligation des grandes ablutions suite à l’impureté majeure.
  • Ce hadith indique l’accomplissement parfait et l’ordre dans lequel doivent être faites les grandes ablutions.
  • Il est permis à chacun des deux époux de regarder les parties intimes de l’autre.

 (Rapporté dans le Sahih Al Bukhari 272-273 et Mouslim 316-321)

Les ablutions majeures dans une autre version

Maymouna bint Al Hârith, l’épouse du Prophète Mohamed (paix et bénédiction sur lui), rapporte :

Je présentai l’eau au Prophète (paix et bénédiction sur lui) afin qu’il accomplisse les grandes ablutions :

  • Il (paix et bénédiction sur lui) versa avec sa main droite de l’eau sur sa main gauche à deux ou trois reprises puis se lava les parties intimes.
  • Le Messager d’Allah (paix et bénédiction sur lui) passa ensuite ses mains sur la terre (ou le mur) à deux ou trois reprises puis se lava la bouche et le nez, le visage et les bras.
  • Il (paix et bénédiction sur lui) se versa ensuite de l’eau sur la tête et se lava le reste du corps. Après avoir fini, le Prophète (paix et bénédiction sur lui) s’écarta et se lava les pieds.

Je lui présentai une serviette mais il refusa et enleva l’eau sur son corps de la main. « 

Les enseignements du hadith :

  • La nécessité de se laver les mains avant d’entreprendre les grandes ablutions.
  • Après s’être lavé les parties intimes il faut se laver les mains.
  • Il est permis de retarder le le lavage des pieds après le lavage du corps.
  • Il suffit de se laver le corps une seule fois lors des grandes ablutions.

 (Rapporté dans le Sahih Al Bukhari 274 et Mouslim 317)

Quand le bain rituel devient obligatoire ?

Le fondement du ghousl trouve sa preuve dans le Livre d’Allah le Très Haut:

« Et si vous êtes pollués “junub”, alors purifiez-vous (par un bain); »

[Sourate Al-Ma’ida : 6] 

« Ô les croyants ! n’approchez pas de la prière alors que vous êtes ivres, jusqu’à ce que vous compreniez ce que vous dites, et aussi quand vous êtes en état d’impureté [pollués] – à moins que vous ne soyez en voyage – jusqu’à ce que vous ayez pris un bain rituel »

[Sourate Nisa : 43] 

Les situations où les grandes ablutions deviennent obligatoires sont multiples :

  • Suite à un rapport sexuel avec pénétration qu’il y ait éjaculation ou non, l’homme et la femme doivent accomplir cette obligation.
  • La sécrétion de sperme ou la pollution nocturne lors d’un rêve érotique. Si la personne se réveille avec du liquide sur elle ou a vu du liquide en rêve, le ghusl est prescrit.
  • L’interruption des menstrues ou des locchies chez la femme.
  • L’entrée d’un individu dans l’Islam même s’il ya divergence sur ce sujet.

Les cas de figure où les ablutions majeures sont recommandées (mustahab)

Les grandes ablutions sont recommandées et ont un caractère méritoire dans certaines circonstances. Le fait de les accomplir dans les exemples qui suivent ne sont pas obligatoires mais sont aussi recompensés.

C’est à dire que le musulman en tire un grand bien notamment parce qu’ils sont en concordance avec ce qu’a fait le Prophète (paix et bénédiction sur Lui).

Pour certaines occasions, les grandes ablutions sont logiquement accomplies par une grande majorité de musulmans. Il s’agit entre autre:

Cependant certains savants divergent sur le sujet. A titre d’exemple, le Cheikh Al Uthaymin (Qu’Allah lui fasse miséricorde) considérait cela comme obligatoire en se basant sur un hadith du Prophète (paix et bénédiction sur lui) qui dit :

« Les grandes ablutions du vendredi sont une obligation pour toute personne pubère. » 

(Rapporté par Bukhari et Mouslim).

A contrario le Sheikh Al Fawzan considère ça cas de figure recommandable également en se basant sur la parole du Prophète (paix et bénédiction sur lui) qui dit :

« Quiconque fait ses ablutions le jour du vendredi, cela est très bien, mais quiconque fait ses grandes ablutions, cela est meilleur. »

( rapporté par Abû Dâwoud, at-Tirmidhî, an-Nassâ-î et Ahmad).

Quant à Ibn Al Qayyim, il invoque la souillure ou la mauvaise odeur pour le caractère obligatoire mais si la personne est propre, cela devient recommandé.

Ces savants de la communauté apportent tous leurs preuves mais la majorité restent tout de même d’accord sur le fait que le ghusl est recommandé yawmu al jumu’a.

  • Le jour des prières de l’Aïd
  • Après le lavage mortuaire
  • Lors de l’état de sacralisation pour accomplir les rites du Hajj ou de la Omra.

Savoirs utiles concernant le bain rituel 

Les savants de notre communauté sont les héritiers des prophètes dans la Science. Leur savoir imminent orientent la communauté lorsqu’il existe des situations ambigues. Qu’ils aient raison ou tort, leur cheminement dans l’effort d’interprétation est récompensé.

Ainsi, dans le suivi de la croyance authentique et le suivi de la Sounnah du Prophète (paix et bénédiction sur lui), le musulman doit faire preuve de crainte révérencielle à leur égard et s’abstenir de les critiquer.

Concernant les grandes ablutions, beaucoup de questions reviennent à ce sujet. Et nos savants contemporains sont toujours sollicités sur ces questions.

Des questions du quotidien

 Certaines personnes sont venus questionner le Sheikh Al Fawzan en ces termes :

« Suis-je dans le péché si je n’accomplis pars le ghusl la nuit après un rapport et que je le délaisse jusqu’à l’heure du fajr. »

En substance, le Cheikh répond par la négative tout en donnant la meilleure des recommandations. En effet, la meilleure chose consiste à ne pas le retarder et d’être dans le suivi de la tradition prophétique.

D’autres questions reviennent en boucle concernant le fait de dénouer les nattes pour la femme en état d’impureté majeure.

La réponse est négative et s’appuie sur le hadith d’Oum Salama où le Prophète (paix et bénédiction sur lui) a dit:

« Je suis une femme qui tresse mes cheveux, dois-je les dénouer pour l’ablution majeure suscitée par l’arrêt des règles, de même que pour l’ablution majeure suscitée par un rapport sexuel ? « 

Le prophète (salallahu ‘alayhi wa salam) :

 » Non, il te suffit de verser sur ta tête trois fois la quantité d’eau contenue dans le creux de ta main, puis de verser de l’eau sur tout ton corps et ainsi, tu seras purifiée. « 

Le fait de connaître les règles relatives au bain rituel implique aussi de connaître son contraire. Tout comme le fait de connaître les fondements du Tawhid, la logique veut que l’on étudie les partisans du Shirk. Tout cela afin de ne pas tomber dedans.

Articles Similaires

Les conditions du hijab

Abû 'Issa

Aider son épouse dans les tâches ménagères

Abû 'Issa

La valeur du temps en islam

Abû 'Issa

2 commentaires

Aid el fitr | Signification et actes recommandés | Islam Oumma 11 mars 2020 at 8 h 21 min

[…] de sortir de chez soi pour se rendre à la prière de l’Aid. Le fait de faire le ghusl est une sounnah mou’akkadah. Au même titre que la prière du Vendredi, de l’Aid el Adha ou […]

Répondre
Les rites du Hajj (Pèlerinage) | Ce qu'il faut savoir | Islam Oumma 7 juin 2020 at 11 h 25 min

[…] par lequel débuter lorsque l’on veut accomplir le pèlerinage. Le pèlerin devra ainsi faire le ghousl. Se parfumer (pour l’homme), mettre le izar et le rida et formuler son intention. Il se dirigera […]

Répondre

Votre commentaire


error: Le contenu du site est protégé !