Image default
Apprendre la science Biographie

Présentation de Dhul Qarnayn (ذو القرنين)

Dhul Qarnayn ou « ذو القرنين » en arabe est mentionné dans le Livre Sacré des musulmans, le Saint Coran. On retrouve notamment son récit à la fin de la sourate Al Kahf. En français, le titre de cette 18ème sourate du Coran signifie « La caverne« . Tentons de découvrir ensemble qui est ce personnage évoqué par Allah dans le Coran.

Dhul Qarnayn : un personnage mentionné dans le Coran

Les exégètes ont expliqué à travers plusieurs livres de tafsir que Dhul Qarnayn était un serviteur d’Allah qui incitait son peuple à emprunter la voie de la guidée. Il avait la capacité de parler plusieurs langues, il était donc polyglotte. Allah lui a accordé une grande puissance sur Terre, un certain savoir, ainsi que des armées.

De par l’explication apportée par les moufassiroun, on retient également que Dhul Qarnayn domina l’Orient et l’Occident. Les différentes nations et les rois n’avaient d’autres choix que de se soumettre face à son pouvoir.

Dans le tafsir d’Ibn Kathir, on comprend de l’explication de la sourate Al Kahf que le nom « Dhul Qarnayn » signifie l’homme aux deux cornes. Parmi les explications retenues, il y a le fait qu’il atteignit les deux cornes du soleil, à savoir celle qui se situe à l’Est, ainsi que celle de l’Ouest. Les savants ont aussi apporté d’autres explications. Néanmoins, et par souci de fiabilité, nous nous abstiendrons d’énumérer chacune des théories relatives à ce sujet. Le musulman est tenu de s’exprimer uniquement selon les textes sacrés lorsqu’il s’agit de la religion.

Un roi pieux, qui réprimait les transgresseurs et les corrupteurs présents sur Terre. Parmi eux, on retrouve Gog et Magog durant son époque.

Dhul Qarnayn face à Gog et Magog

Son récit nous donne des indications concernant le peuple de Ya’jouj et Ma’jouj. Mettons tout de suite de côté certaines légendes en vous indiquant qu’ils sont humains. Ce sujet intrigue et pousse parfois certains à proférer des informations qui n’ont aucun fondement dans le Coran et la Sounnah.

Ces deux tribus parmi les enfants d’Adam commettaient beaucoup de mal durant leur époque. En effet, Allah nous informe qu’ils semaient le désordre sur terre. Il affirma également que Dhul Qarnayn avait atteint un endroit localisé entre deux montagnes séparées et empruntées par Gog et Magog dans le but d’envahir le pays des Turcs et y semer le désordre.

Avec l’aide des habitants de cette région, Dhul Qarnayn a donc entrepris de construire un rempart. Une muraille de fer infranchissable pour les Gog et Magog qui protégerait de ce fait les peuples de leur désordre, jusqu’à un délai dont seul Allah connaît le terme.

Lorsque ce jour adviendra, ils sèmeront le désordre de nouveau sur terre. Selon les textes relatifs à l’eschatologie, ce moment arrivera peu de temps avant la résurrection et après l’apparition de Dajjal.

La localisation de cette muraille

Selon Cheikh Ibn Baz, rahimahoullah, la muraille construite par Dhul Qarnayn se trouve vraisemblablement vers la Chine. Ce peuple de malfaiteurs sortira donc de cette région du monde. Cet éminent savant a émis cette déduction en s’appuyant sur le récit de l’homme aux deux cornes. Leur réapparition fait partie des faits marquants de la fin des temps.

Related posts

Le statut de la sorcellerie en islam

Le N

La masturbation en islam : Ce qu’il faut savoir sur le sujet

Le N

La signification du nafs en islam

Le N