Image default
La prière

La prière de consultation

Alliée indiscutable, la prière de consultation est une sunna qui comporte une invocation que nous devons effectuer après la salutation finale. Tentons ci-dessous de voir cela plus précisément In Cha Allah.

La manière de faire la prière de consultation :

  • Prier deux Rak’as (unités de prière) comme dans toute autre prières surérogatoire, lire dans chaque Rak’a la Fâtiha et quelques versets du Coran.
  • Lever ensuite les mains après la salutation finale et réciter l’invocation suivante qui est transmis à ce propos :

Seigneur Allâh, si Tu sais que cette affaire (et il la nomme précisément que ce soit un mariage ou un voyage ou autre chose) est pour moi une source de bien pour ma religion, pour ma vie ici-bas et pour ma destinée future, destine-la moi, facilite-moi sa réalisation et bénis-la moi. 

Et si tu sais que cette affaire est pour moi une source de mal pour ma religion, pour ma vie d’ici-bas et pour ma destinée future détourne-la de moi et détourne-moi d’elle. 

Et prédestine-moi le bien où il se trouve et inspire m’en la satisfaction »

L’invocation de la prière de consultation en phonétique & arabe :

Allâhumma innî astakhîruka bi-cilmika wa astaqdiruka bi-qudratika, wa as-aluka min fadlika-l-cazîmi

Fa-innaka taqdiru wa lâ aqdiru, wa taclamu wa lâ aclamu, wa anta callâmu-l-ghuyûbi

Allâhumma in kunta taclamu anna hâdhâ-l-amra (que l’on explicite) khayrun lî fî dînî wa macâshî, wa câqibati amrî fa-qdurhu lî, wa yassirhu lî, thumma bârik lî fîhi. 

Wa in kunta taclamu anna hâdhâ-l-amrasharrun lî fî dînî wa macâshî, wa câqibati amrî fa-srifhu cannî, wa srifnî canhu

Wa qdur lî-l-khayra haythu kâna thumma arddinî bihi.

اللّهُـمَّ إِنِّـي أَسْتَخيـرُكَ بِعِاْـمِك، وَأسْتَقْـدِرُكَ بِقُـدْرَتِـك، وَأَسْـألُـكَ مِنْ فَضْـلِكَ العَظـيم

فَإِنَّـكَ تَقْـدِرُ وَلا أَقْـدِر، وَتَـعْلَـمُ وَلا أَعْلَـم، وَأَنْـتَ عَلاّمُ الغُـيوب

اللّهُـمَّ إِنْ كُنْـتَ تَعْـلَمُ أَنَّ هـذا الأمْـرَ(ويسميه بعينه من زواج أو سفر أو غيرهما) خَـيْرٌ لي في دينـي وَمَعـاشي وَعاقِـبَةِ أَمْـري، فَاقْـدُرْهُ لي وَيَسِّـرْهُ لي ثـمَّ بارِكْ لي فيـه

 وَإِنْ كُنْـتَ تَعْـلَمُ أَنَّ هـذا الأمْـرَ شَـرٌ لي في دينـي وَمَعـاشي وَعاقِـبَةِ أَمْـري، فَاصْرِفْـهُ عني وَاصْرِفْني عَنْـهُ

وَاقْـدُرْ لي الخَـيْرَ حَيْـثُ كانَ ثُـمَّ أَرْضِـني بِـه

Rapporté par Al-Boukhârî dans (la prière du vendredi), sous le numéro (1096) dans son Sahîh.

(Source : http://www.3ilmchar3i.net).

Parole d’un érudit sur la salat al istikhara

Cheikh Al-Islam Ibn Taymiyyah (qu’Allah lui fasse miséricorde) a dit :

« N’éprouvera jamais de remords celui qui consulte son Créateur et prend conseil auprès des croyants vertueux et agit avec détermination dans toutes ses affaires. »

Related posts

La prière de l’éclipse

Abû 'Issa

La prière du vendredi

Abû 'Issa

Les 9 conditions de la prière

Abû 'Issa

Votre commentaire