Image default
Apprendre la science

La prise de sang pendant le Ramadan

Chaque Ramadan de nombreuses questions sur ce qui invalide le jeûne sont posées. Notamment la question de la prise de sang pendant le Ramadan. Il nous a donc paru nécessaire de vous mettre l’avis des savants concernant cela. 

Restez avec nous pour découvrir la réponse sur la prise de sang pendant Ramadan !

La prise de sang pendant le Ramadan annule-t-elle le jeûne ? 

Selon les savants, la prise de sang pendant Ramadan n’a aucune incidence sur le jeûne. Et cela, car il s’agit d’une petite quantité de sang et que ça n’affaiblit pas le jeûneur. 

En effet, Cheikh Ibn Baz a été interrogé à ce sujet sur le cas d’une personne qui observait le jeûne et qui a reçu une prise de sang pour des analyses. 

Il dit : “ces analyses n’invalident pas le jeûne : elles sont acceptables voire parfois nécessaires. Aussi ne s’assimilent-elles pas aux facteurs de rupture du jeûne bien connus dans la loi purifiée”. Voir Madjmou Fatawa Ibn Baz, 15/274.

De plus, dans Fatawa arkan al-islam (p.478) Cheikh Ibn Outhaymin a lui aussi répondu à une question sur le prévlèvement du sang du jeûneur. 

Celui-ci a répondu : 

“Si un peu de sang est prélevé de la personne sans que cela ne l’affaiblisse, cela ne rompt pas son jeûne, que cette prise ait été faite à l’occasion d’un don ou pour des analyses.

Mais si par contre, la quantité de sang prélevée est importante et qu’elle affaiblit la personne, elle rompt le jeûne comme les saignées (Hijâma) qui provoque l’interruption du jeûne, selon la preuve dans la Sunna.

Par conséquent, il n’est pas permis à la personne de faire un don de sang important en plein jour de Ramadan, sauf en cas d’extrême urgence : dans ce cas, la personne fait ce don pour palier à l’urgence (sauver une vie, par exemple), mais cela rompt son jeûne : elle peut alors manger et boire le reste de cette journée et devra rattraper ce jour de jeûne manqué.”

Nous voyons donc par ces avis que la prise de sang pendant Ramadan n’annule pas le jeune.  

Les choses qui invalident le jeûne 

Toutefois comme nous le savons tous, il y a des actes qui invalident le jeûne. Ainsi, le musulman se doit de les connaître afin de les éviter et d’y prendre garde.

Parmi ces actes, il y a :

  • Le rapport sexuel ;
  • L’éjaculation ;
  • Manger ou boire volontairement ;
  • Extraire le sang du corps (quand il s’agit d’une grande quantité, quant à la prise de sang pendant Ramadan, celle-ci n’a aucune incidence) ;
  • Le vomissement intentionnel ;

En outre, le jeûneur doit également éviter :

  • Le khol marocain par exemple et le traitement des yeux aux collyres ;
  • Ne pas exagérer dans le rinçage de la bouche et du nez ;
  • Le mensonge, la médisance et la grossièreté. En effet, le Prophète (Sallallahu alayhi wa salam) a dit : 

« Celui qui n’abandonne pas le mensonge et sa pratique, Allah n’a pas besoin qu’il délaisse sa nourriture et sa boisson. »

[Rapporté par Al-Boukhari dans son authentique].

  • Enfin, il en va de soi, de délaisser tout péché. 

Related posts

Comment faire les grandes ablutions

Islam Oumma

La fornication en islam

Islam Oumma

Les 4 écoles de jurisprudence

Islam Oumma