Image default
Apprendre la science

Le testament en islam

Le testament en Islam ou la wassiya en arabe est une chose importante dans la vie du musulman. Cependant, beaucoup d’entre nous négligent de le faire jusqu’à ce que nous soyons sur notre lit de mort. 

L’islam insiste beaucoup sur l’importance de quitter ce monde de la meilleure façon. Et organiser la distribution de ses biens en fait partie. Qu’est-ce que le testament en Islam ? Est-il obligatoire ? Toute la lumière sur ces questions est faite dans cet article.

Qu’est-ce que le testament en Islam ?

Le testament en Islam est un document qui indique exactement comment le patrimoine du défunt doit être distribué. 

En effet, il donne des indications sur les dispositions funéraires et désigne un exécuteur testamentaire pour la procédure de succession. Autrement dit, il vous assure que tout se passe comme prévu.

Ainsi, il est important pour tout musulman de l’écrire avant de mourir. Surtout lorsque l’on a des biens à donner.

A ce titre, Allah dit dans le sens rapproché : “On vous a prescrit, quand la mort est proche de l’un de vous et s’il laisse des biens, de faire un testament en règle en faveur de ses père et mère et de ses plus proches. C’est un devoir pour les pieux.”  (Sourate Al baqara, verset 180) 

D’après ‘Abdallah Ibn ‘Omar (qu’Allah les agrée lui et son père), le Prophète (sallahou ‘aleyhi wa salam) a dit : “Il ne convient pas à un musulman qui a des choses à recommander de passer deux nuits sans que son testament soit auprès de lui.”

‘Abdallah Ibn ‘Omar (qu’Allah les agrée lui et son père) a dit : “Depuis que j’ai entendu le Prophète (sallahou ‘aleyhi wa salam) dire cela, je n’ai pas passé une nuit sans avoir mon testament auprès de moi.” (Rapporté par Boukhari dans son Sahih n°2738 et Mouslim dans son Sahih n°1627)

Dans une succession non-islamique, une personne peut laisser ses biens à qui elle veut. Mais le legs en Islam diffère complètement, car il existe des règles spécifiques concernant ce qu’il faut y inclure. Notamment, qui a le droit de prendre part à la succession.

C’est Allah qui, de surcroit, a prédéterminé dans le Coran qui hérite des biens laissés par un musulman. L’héritage étant principalement divisé entre le conjoint, les enfants et les parents. Comme l’illustrent les versets 11,12 et 176 de sourate An-nisa.

Le testament en Islam est-il obligatoire ?

Le testament se divise en 3 catégories. Celui qui est obligatoire, le surérogatoire, et l’interdit. La rédaction du legs devient obligatoire lorsque le défunt a contracté une dette (en espèce ou autre) ou inversement.

Dans ce cas, il est obligatoire pour la personne de le rédiger en stipulant le montant de la dette. Ceci afin de protéger les gens d’éventuels troubles si le défunt n’a pas remboursé ce qu’il doit. 

De cette façon, les héritiers connaissent déjà leur part à l’avance grâce aux dispositions prises conformément à la charia.

Un testament peut-il être rédigé au profit d’un seul héritier ?

Selon la majorité des savants, il n’est pas permis de faire un acte de succession à un des héritiers seul. Car effectivement, ils héritent de plein droit. 

Le Prophète (sallahou ‘aleyhi wa salam) a dit : “Point de testament pour un héritier.”  (rapporté par At-Tirmidhi, al-Wassiya, 2047 et déclaré authentique par Cheikh al-Albani dans Sahih Sunan at-Tirmidhi n° 1722.)

Articles Similaires

Comment faire les grandes ablutions

Islam Oumma

La valeur du temps en islam

Islam Oumma

La Mecque, la destination bénie

Islam Oumma